Angleterre : Eddie Jones quittera son poste de sélectionneur en 2023

Angleterre : Eddie Jones quittera son poste de sélectionneur en 2023©Media365
A lire aussi

Marie Mahé, Media365, publié le mercredi 22 septembre 2021 à 12h00

En conférence de presse, le sélectionneur australien de l'équipe anglaise de rugby, Eddie Jones, a confirmé qu'il partira bien à l'issue de la Coupe du Monde 2023.



C'est une page qui va bien se tourner pour la sélection anglaise de rugby. En effet, à l'issue de la prochaine Coupe du Monde, à savoir l'édition 2023 qui se déroulera du côté de la France, l'Australien Eddie Jones quittera bien son poste et arrêtera définitivement sa mission avec le XV de la Rose. C'est le principal intéressé, lui-même, qui a confirmé cette fameuse information, à l'occasion d'une conférence de presse où il avait, au préalable, annoncé un groupe d'un total de 45 joueurs pour un camp d'entraînement qui se tiendra pas plus tard que la semaine prochaine. Au sujet de son futur départ, Jones a ainsi notamment déclaré : « C'est le dernier chapitre pour moi, les deux dernières années. Je n'ai donc jamais été aussi excité de ma vie. » Après une Coupe du Monde 2015 complètement ratée où l'Angleterre avait alors été éliminée dès le premier tour, Eddie Jones était ensuite arrivé, à partir de la saison 2016.

L'Angleterre a terminé avant-dernière du dernier Tournoi des Six Nations

Aujourd'hui, l'Australien entame ainsi sa sixième saison à la tête du XV de la Rose. Sous sa houlette, les Anglais ont ainsi notamment été vice-champions du monde en 2019, s'inclinant alors en finale contre l'Afrique du Sud. Sans oublier non plus pas moins de trois victoires finales lors d'un tournoi des Six Nations, et plus précisément en 2016, avec le Grand Chelem à la clé, en 2017 puis en 2020. Malgré ces très bonnes années couronnées de succès, c'est davantage plus compliqué pour l'Angleterre, ces derniers mois. D'ailleurs, cela s'est vu lors du tout dernier tournoi des Six Nations où le XV de Rose n'avait alors pas pu faire mieux qu'une avant-dernière place finale. A cette époque, pas si lointaine que cela, Eddie Jones n'avait ainsi pas échappé aux critiques. Lors du printemps dernier, malgré justement ces critiques, le sélectionneur australien avait été conforté, dans ses fonctions, par la Fédération anglaise.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.