Coupe de l'America : Le bateau français baptisé

A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le mercredi 29 mai 2024 à 22h06

Présenté comme le monocoque le plus rapide du monde, l'AC75, bateau français pour la Coupe de l'America, a été officiellement baptisé mercredi à Barcelone.

Le baptême a bien eu lieu ! Mercredi, à Barcelone, l'Orient Express Racing Team, le défi français qui va participer à la prochaine Coupe de l'America, a eu le droit à sa première sortie. L'AC75, c'est le nom du bateau, qui mesure 75 pieds, a été baptisé par Gilda Perez-Alvarado, sa marraine, et le skipper Quentin Delapierre, qui ont cassé une bouteille de champagne sur son foil, comme c'est la tradition. Et ce dernier est très enthousiaste à l'idée de naviguer sur ce monocoque révolutionnaire, conçu à Vannes et tout simplement présenté comme le bateau le plus rapide du monde. Et à bord duquel le cycliste François Pervis pédalera. "En moyenne, quand il y a du vent, on va être au-dessus des 100km/h et on va toucher les 110-115 km/h. On va aller à des vitesses qu'on ne connaît pas et on n'est pas beaucoup de marins à naviguer aussi vite. On se sent privilégié", explique à France Info le skippeur vannetais de 31 ans.

Beaucoup d'expertise

Delapierre, qui était l'un des deux barreurs de l'AC40 l'an dernier, a hâte d'en découdre lors de la Coupe de l'America, dont la 37e édition débutera par des régates préliminaires, à partir du 22 août au large de la cité catalane. L'équipe néo-zélandaise défendra ensuite son titre acquis en 2021 à domicile, à Auckland. Le défi français, qui peut notamment compter sur l'expertise de Franck Cammas, directeur de la performance, mais aussi d'Antoine Carraz, directeur technique, est donc bien prêt à temps, comme l'avait annoncé le patron du sportif. "On a pris des raccourcis pour refaire une partie de notre retard puisqu'on est partis les derniers. Le principal : on a acheté les plans du bateau de l'écurie de Nouvelle-Zélande et je pense que c'est un excellent compromis", explique Bruno Dubois. Reste maintenant à voir comment le bateau français se comportera face à la concurrence lors de la mythique compétition de voile.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.