Euroligue : Bologne prend sa revanche contre l'ASVEL et gâche la fête de De Colo

Aurélien Canot, Media365, publié le vendredi 03 février 2023 à 23h05

Lors d'une soirée marquée par le record de Nando De Colo, devenu au cours de ce match le meilleur marqueur de l'histoire des Coupes d'Europe, l'ASVEL a subi une nouvelle défaite en Euroligue (77-64), à l'Astroballe face aux Italiens du Virtus Bologne.

L'Astroballe était bouillante, elle a fini glacée. La faute au Virtus Bologne, venu gâcher la fête de Nando De Colo, entré dans la légende dès le début de cette rencontre comptant pour la 23eme journée d'Euroligue en devenant le meilleur marqueur de l'histoire des Coupes d'Europe avec 4 906 points marqués sur la scène européenne depuis ses débuts (4 917 désormais au total). Le double champion d'Europe avait logiquement reçu une ovation du public villeurbannais et tout semblait idéalement lancé pour que la soirée soit magnifique. Pour cela, il fallait évidemment que l'ASVEL, qui restait sur une nouvelle gifle, mardi dernier sur le parquet du Partizan Belgrade (défaite 92-71), réussisse à renouer avec le succès. Sur le papier, cela semblait largement faisable sachant qu'à l'aller, en Italie, les joueurs de TJ Parker, malgré un retard de 19 points en première mi-temps, avait réussi à s'imposer.

Cette fois, pas de remontada pour l'ASVEL



Un scénario qui a bien failli se répéter vendredi dans le Rhône, où les avant-derniers du classement et le héros de la soirée, d'ailleurs meilleur marqueur de son équipe avec 15 points, ont d'abord compté onze longueurs de retard face à Marco Belinelli (21 points vendredi, meilleur total du match et record de la saison pour le célèbre Italien) et aux siens avant de réussir encore à gommer leur retard, certes moins conséquent qu'à l'aller. Sauf que cette fois, un nouveau coup d'accélérateur du champion de NBA avec San Antonio (aux côtés du président de l'ASVEL Tony Parker) en seconde mi-temps (12-0) a eu raison des envies de nouvelle remontada de Villeurbannais qui auraient pourtant rêvé de refaire le coup du match aller pour permettre à De Colo de fêter son record. Bologne et cette nouvelle défaite cette équipe de l'ASVEL (la 15eme cette saison en Euroligue) également battue dimanche dernier à domicile contre Monaco dans le choc de Betclic Elite entre le double champion de France sortant et son dauphin de la dernière édition en ont décidé autrement. Cruel pour De Colo.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.