Paris 2024 : Tirage au sort puis composition du pack, les détails de la billetterie

Paris 2024 : Tirage au sort puis composition du pack, les détails de la billetterie©Panoramic, Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki, Media365 : publié le mercredi 21 septembre 2022 à 17h28

Le calendrier continue d'avancer en vue de Paris 2024, pour notre plus grand bonheur à tous. A partir du 1er décembre, deux mois seront consacrés à l'inscription billetterie, avant d'attendre deux semaines pour les premiers chanceux.



De nouvelles précisions sur la billetterie pour Paris 2024 ont été communiquées. Le délai d'inscription au tirage au sort, en premier lieu, s'étendra sur deux mois, du 1er décembre au 31 janvier, afin d'établir des packs sur mesure. Ceux-ci permettront de choisir au total trois sessions de compétition et de le composer, autant que possible, avec ses choix de sport et/ou d'épreuve. Il n'y aura pas de préférence en fonction de la date d'inscription : que vous vous inscriviez le 1er décembre ou le 31 janvier, tout le monde aura les mêmes chances d'être sélectionné. Les premiers résultats seront communiqués le 15 février, et chaque personne avertie par mail aura 48 heures pour confectionner son pack. Toutefois, l'inscription préalable au Club Paris 2024 augmente les possibilités de pouvoir être servi comme on le souhaite.

Ainsi, seuls les membres du club seront concernés par les quatre premières journées, du 15 au 18 février, pour choisir leur programme. Pour les autres, il faudra donc attendre au plus tôt le 19 février et sélectionner uniquement les sports et/ou épreuves restants. Pour rappel, le prix d'entrée sera à 24 euros pour tous les sports, et un million de billets sera concerné par ce prix symbolique - quasiment la moitié ne dépassera pas les 50 euros. Le tennis ou la boxe, par exemple, auront lieu à Roland-Garros, où Tony Estanguet était en visite lundi : "Un Français champion olympique de boxe sur un court central plein, ça fait aussi partie des images qui vont rester", anticipe le patron de Paris 2024 (propos recueillis par l'AFP). Marcel Cerdan ou Jean-Claude Bouttier ont déjà combattu sur le court Philippe-Chatrier, alors qu'il ne portait pas encore ce nom.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.