JO 2021 : Chalmers a peur de se rendre au Japon

JO 2021 : Chalmers a peur de se rendre au Japon©Media365
A lire aussi

Marie Mahé, Media365 : publié le samedi 05 juin 2021 à 19h20

Le nageur australien Kyle Chalmers (22 ans), champion olympique en titre du 100 mètres nage libre, n'a pas caché sa peur à l'idée de se rendre au Japon, pour les prochains JO.



Verra-t-on bien Kyle Chalmers, aux prochains Jeux Olympiques ? Dans tous les cas, le nageur ne semble visiblement pas prêt d'y être. En effet, l'Australien n'a pas caché sa peur à l'idée de se rendre sur le lieu des compétitions, à savoir du côté de Tokyo, entre le vendredi 23 juillet et le dimanche 8 août prochains. Le Japon reste touché par la pandémie de coronavirus et actuellement, plusieurs départements du pays se trouvent même en état d'urgence sanitaire, et ce jusqu'au dimanche 20 juin prochain. Le champion olympique en titre du 100 mètres nage libre, aujourd'hui âgé de 22 ans, s'est confié auprès du média australien Adelaide Advertiser, dans la nuit de vendredi à samedi : « Evidemment, ça fait un peu peur. Ma plus grande crainte est de passer les tours et les demi-finales, puis d'être testé positif au Covid et exclu de la finale, pour rester enfermé dans une chambre pendant 14 jours. Je garde un œil sur les chiffres de Tokyo (ndlr : les cas de contamination) et ils commencent à baisser, ce qui est bien, mais je pense qu'il est probablement inévitable que le Covid soit présent dans et autour du village (des athlètes) et affecte les Jeux d'une manière ou d'une autre. »

Duel Chalmers-Dressel attendu

Presque l'intégralité des athlètes australiens, qui disputeront ces fameux Jeux, seront vaccinés, alors qu'il n'a toutefois pas été précisé si ce sera bel et bien le cas de Chalmers lui-même. En natation, et notamment sur la distance reine, un duel sera particulièrement attendu entre celui-ci et l'Américain Caeleb Dressel. Ce dernier l'avait devancé, de peu, lors des derniers championnats du monde de natation, qui ont eu lieu en 2019, alors que Chalmers, de son côté, avait donc eu le dernier mot, à l'occasion des derniers Jeux Olympiques d'été, qui ont eu lieu en 2016, du côté de Rio de Janeiro au Brésil.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.