Jeux Paralympiques : Mazur médaillé d'or en badminton en simple puis médaillé d'argent ensuite en double mixte

Jeux Paralympiques : Mazur médaillé d'or en badminton en simple puis médaillé d'argent ensuite en double mixte©Media365

Aurélien CANOT, Media365, publié le dimanche 05 septembre 2021 à 09h44

Tête de série numéro 1 du tournoi de badminton, Lucas Mazur a tenu son rang en remportant la médaille d'or en simple avant de buter ensuite en double mixte en finale aux côtés de Faustine Noël et de devoir se contenter cette fois de l'argent.

L'équipe de France termine ces Jeux Paralympiques de Tokyo avec onze médailles d'or, et 54 au total. Ce qui lui permet de terminer à la 14eme place du classement des médailles. Bloqués à dix depuis la journée rêvée de vendredi (trois titres), les Bleus attendaient beaucoup de Lucas Mazur pour pouvoir boucler la compétition en apothéose. L'immense favori du tournoi de badminton ne les a pas déçus. Tête de série numéro 1, il a tenu son rang en remportant le simple. Revenu une heure plus tard pour disputer une nouvelle finale, cette fois en double mixte aux côtés de Faustine Noël, Mazur est passé en revanche à côté de sa quête de doublé.



Le tandem français a buté sur la dernière marche face à la paire indonésienne composée d'Harry Susanto et Leani Ratri Oktila (23-21, 21-17), récompensés après 36 minutes de jeu de leur domination sur cette finale du double mixte. La première de l'histoire, puisque le badminton n'avait encore jamais figuré au programme des Jeux Paralympiques avant ces Jeux de Tokyo qui ont donc couronné Lucas Mazur, devenu du même coup le tout premier champion paralympique de l'histoire de son sport, au même titre qu'il est le premier vice-champion du double mixte avec sa compatriote.

Mazur renversant en finale



Le jeune Tricolore de 23 ans déjà sacré champion du monde à deux reprises (en 2017 et 2019) a souffert néanmoins face à Suhas Yathiraj pour avoir le privilège ensuite de monter sur la plus haute marche du podium et de faire résonner une dernière fois la Marseillaise dans le ciel de Tokyo. L'Indien avait en effet mieux débuté la rencontre que notre représentant. Mené un set à zéro, Mazur, atteint d'une malformation à la cheville droite, a toutefois trouvé les ressources pour égaliser puis avoir (assez aisément) le dernier mot, dans le dernier set (15-21, 21-17, 21-15).


« Je me suis replongé dans mes souvenirs. Dans ces moments-là, je recherche les moments forts, les moments d'amour avec ma famille, avec mon coach et mes amis. Cela m'a beaucoup aidé », avouait après-coup le médaillé d'or français du jour, pas peu fier de sa performance. « J'attendais ce moment depuis si longtemps. Aujourd'hui, j'étais le meilleur et je suis le champion paralympique. » La France pouvait difficilement mieux terminer ces Jeux Paralympiques.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.