Golden League (F) : Les Bleues battues par la Norvège

Golden League (F) : Les Bleues battues par la Norvège©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, publié le samedi 03 octobre 2020 à 15h59

Deux jours après leur victoire face au Monténégro, les Bleues se sont cette fois inclinées (29-28), samedi, contre la Norvège à Randers (Danemark). Les Françaises affronteront les Danoises dimanche.

Lendemains qui déchantent pour les Bleues. Deux jours après avoir lancé sa Golden League de très belle façon, avec une victoire sans appel face au Monténégro (29-13) jeudi dernier, l'équipe de France s'est inclinée, samedi après-midi à Randers (Danemark) face à la Norvège pour sa deuxième sortie dans ce tournoi amical qui sert de préparation à l'Euro 2020, prévu en décembre prochain, également sur le sol danois (3 au 20 décembre). Une défaite d'un but (29-28) pour les joueuses d'Olivier Krumbholz, revenues à une longueur des Norvégiennes dans le money time après avoir compté trois buts de retard (29-26) quelques minutes plus tôt. Les Bleues ont même eu le ballon pour égaliser à la dernière seconde, mais sans parvenir finalement à marquer ce but qui leur aurait permis de rester invaincues dans cette Golden League avant leur troisième match, dimanche face aux hôtes danoises. Méline Nocandy, élue MVP de la rencontre, et ses partenaires avaient rejoint les vestiaires sur un score nul de 16-16 après avoir un temps mené, de deux buts (15-13).

Et maintenant, le Danemark !



En seconde mi-temps, la Norvège a resserré sa défense, les Tricolores ont eu beaucoup plus de mal à trouver la faille et elles ont alors dû courir en permanence après le score, pour finalement échouer à un but de leurs adversaires du jour. Bourreau du Monténégro en ouverture de cette Golden League au Danemark, battue en revanche samedi par la Norvège, la France aura la possibilité de terminer malgré tout en beauté le tournoi et de faire ainsi le plein de confiance à deux mois du coup d'envoi de l'Euro, dimanche face au Danemark. A condition pour les Bleues de dompter sur leurs terres les triples championnes d'Europe (1994, 1996 et 2002) et olympiques (1996, 2000 et 2004) à l'époque (fin des années 90, début des années 2000) où le pays, également sacré champion du monde en 1997, dominait le handball féminin. Mais ce n'est plus le cas. A l'équipe de France d'en profiter.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.