Le ballon "Saint-Pétersbourg" retiré de la Ligue des champions

Le ballon "Saint-Pétersbourg" retiré de la Ligue des champions©Panoramic, Media365
A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le mercredi 09 mars 2022 à 13h03

Les huitièmes de finale retour de la Ligue des champions ont débuté sans le ballon "Saint-Pétersbourg" qui devait être utilisé avant que la finale ne soit déplacée en raison de l'invasion russe en Ukraine.



Lors de la fuite sur les réseaux sociaux de la vidéo du choc entre Idrissa Gueye et Kylian Mbappé à l'entraînement, après des informations qui avaient laissé craindre un forfait de l'attaquant du PSG pour le huitième de finale retour de Ligue des champions face au Real Madrid, certains ont cru que ces images n'étaient pas du jour, en raison... du ballon. Car on pouvait clairement distinguer celui de la première phase de la compétition, et non le ballon "Saint-Pétersbourg" utilisé lors des matchs aller de ces huitièmes de finale, celui-là même que Mbappé avait propulsé entre les jambes de Thibaut Courtois au Parc des Princes pour offrir la victoire aux siens dans les tous derniers instants.

Mais ce ballon rendant hommage à la "Venise de la Baltique" et à ses fameuses Nuits Blanches a été retiré de la compétition par Adidas. "En tant qu'entreprise, nous condamnons fermement toute forme de violence et sommes solidaires de ceux qui appellent à la paix. Nos pensées et nos prières accompagnent le peuple ukrainien et toutes les personnes touchées en cette période difficile. Il a été décidé de retirer le ballon actuel de la finale de l'UEFA Champions League de la compétition avec effet immédiat", apprend-on dans un communiqué de la marque. C'est donc le ballon de la première phase, au visuel beaucoup plus dépouillé, qui a été utilisé mardi soir lors des deux premiers huitièmes de finale, entre Liverpool et l'Inter et celui opposant le Bayern Munich et Salzbourg. Saint-Pétersbourg devait initialement accueillir la finale de la compétition le 28 mai prochain avant qu'elle ne soit déplacée, au Stade de France, en raison de l'invasion russe en Ukraine.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.