PSG : Quand Rothen recadre Kimpembe

PSG : Quand Rothen recadre Kimpembe©Media365

Rédaction Media365, publié le dimanche 12 juin 2022 à 11h50

En abordant son avenir durant le rassemblement de l'équipe de France, et de façon directe, Presnel Kimpembe s'est attiré les foudres de Jérôme Rothen.



"Tout le monde connait l'amour que j'ai pour le PSG, je pense que c'est réciproque. J'aurai 27 ans en août, j'arrive à un moment clé de ma carrière, mon prochain contrat sera aussi important. J'attends de rencontrer la nouvelle direction sportive pour échanger sur le futur projet du club. Je pense qu'il va falloir discuter assez rapidement". Ces propos, signés Presnel Kimpembe il y a une semaine, ne sont pas passés inaperçus dans l'environnement du Paris Saint-Germain. Pour l'ancien joueur Jérôme Rothen, le champion du monde a fait preuve de maladresse.

Rothen pointe du doigt la sortie de Kimpembe

"Il lui reste deux ans de contrat. Qu'il souhaite plus à la fin du mois, ça se respecte. Mais ce que je ne comprends pas dans son attitude, quand tu as fait une saison comme celle qu'il vient de faire, et je l'ai défendu très souvent, il n'a pas été à la hauteur de son talent, en terme d'état d'esprit, de culture tactique, d'image pour défendre le club, d'être un leader dans le vestiaire où avec son vécu, il aurait pu remettre d'équerre certains. Mais il ne l'a pas fait, il s'est même caché, en envoyant beaucoup de joueurs au combat, il est resté en retrait. Ce que j'ai envie de lui dire aujourd'hui, c'est de rester en retrait également, reste concentré sur l'équipe de France, où il n'est plus un titulaire indiscutable", a lancé Rothen dans son émission sur RMC.

"Déjà, remets-toi en question sportivement et sur tes performances en équipe de France, après, tu auras bien le temps de penser à ton avenir, a continué l'ancien gaucher. Son avenir, il sera au PSG, par rapport à tout ce qu'il représente. Mais si lui se pose des questions et parle juste de salaire et de renégociation de contrat, et peut-être qu'il a envie d'aller voir ailleurs... Là, un nouveau cycle va se mettre en place, et il faut des joueurs complètement concernés par le projet, ce qui n'est pas son cas aujourd'hui, quand tu l'écoutes parler. Moi, ça me déçoit un peu, et c'est maladroit", a conclu le consultant.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.