5 choses à savoir sur... Artur Jorge

Paul Rouget, Media365 : publié le jeudi 22 février 2024 à 13h43

Décédé jeudi à l'âge de 78 ans, Artur Jorge aura marqué le football portugais, en tant que joueur mais surtout comme entraîneur, laissant aussi une empreinte en France, où il avait remporté le titre de champion avec le PSG.

Il était surnommé « Le Roi Artur »

Devenu entraîneur au début des années 80, Artur Jorge, décédé jeudi à l'âge de 78 ans, a connu son plus grand succès en 1987 avec le FC Porto, en remportant la Coupe d'Europe des clubs champions, ancêtre de la Ligue des champions, grâce à une victoire renversante contre le Bayern Munich à Vienne (2-1). Une finale restée dans les mémoires en raison du geste iconique de Rabah Madjer sur l'égalisation portugaise, une talonnade qui porte depuis le nom de l'Algérien. Artur Jorge a lui gagné le surnom de « Roi Artur » avec ce sacre européen.

Il a été champion de France

S'il n'a pas réussi à être champion de France avec le Matra Racing (1987-1989), malgré les grandes ambitions de son président Jean-Luc Lagardère, Artur Jorge a triomphé avec un autre club parisien dans les années 90. Entraîneur du PSG au début de l'ère Canal+ (1991-1994), il a d'abord gagné la Coupe de France en 1993 puis le titre de champion l'année suivante (vidéo). Il était aussi sur le banc lors du fameux PSG-Real Madrid de 1993. Son deuxième passage au Paris Saint-Germain (1998-1999), qui n'aura duré que quelques mois, se sera révélé moins concluant.

C'était un globe-trotteur

Après avoir débuté sa carrière de coach au Portugal, à Vitoria, puis à Belenenses, Portimonense et Porto, Artur Jorge a ensuite entraîné en France, au Matra Racing, puis au PSG à deux reprises et enfin à Créteil en 2006. Il aura également officié en Espagne (Tenerife), aux Pays-Bas (Vitesse Arnhem), en Arabie Saoudite (Al-Nassr et Al-Hilal), en Russie (CSKA Moscou) ainsi qu'en Algérie (Mouloudia d'Alger), où il avait comme adjoint le Brésilien Valdo, son ancien joueur au PSG. Il a aussi entraîné la sélection portugaise deux fois, mais aussi la Suisse et le Cameroun.

Il a joué aux Etats-Unis

S'il était surtout connu pour sa carrière d'entraîneur, Artur Jorge a d'abord été joueur, au poste d'attaquant, mais a souffert de plusieurs blessures aux genoux. Ce qui ne l'a pas empêché de remporter quatre fois le championnat portugais et d'être couronné deux fois meilleur buteur. Sélectionné à 16 reprises avec la Seleçao (un but), il a joué, puis entraîné, dans les deux plus grands clubs du Portugal, Benfica et Porto, évoluant également à l'Academica Coimbra et à Belenenses, où il a terminé sa carrière. Deux formations qu'il a également dirigées par la suite. Avant ce dernier arrêt à Belenenses, Artur Jorge avait tenté l'aventure américaine, avec une courte expérience chez les Rochester Lancers en 1977.

Aussi connu pour sa moustache

C'était l'une de ses marques de fabrique. Réputé pour être un entraîneur cérébral et peu bavard, Artur Jorge était aussi célèbre pour sa fameuse et imposante moustache, qu'il a fini par abandonner à la fin de sa carrière d'entraîneur. Une moustache qu'il partageait avec son adjoint Denis Troch (photo), qui était à ses côtés lors de ses deux expériences parisiennes, au Matra Racing puis au PSG.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.