Baromètre L1 : Harit, Neymar, Dembélé... Les tops et les flops de la 31e journée

Baromètre L1 : Harit, Neymar, Dembélé... Les tops et les flops de la 31e journée©Panoramic, Media365
A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le lundi 11 avril 2022 à 10h56

Retrouvez le top/flop de cette 31e journée de Ligue 1, avec Amine Harit, Neymar et Benjamin Bourigeaud à l'honneur, alors que Moussa Dembélé, Justin Kluivert et Burak Yilmaz ont eux souffert ce week-end.


Les tops

Amine Harit (OM)

Excellent une semaine plus tôt à Saint-Etienne et laissé sur le banc, assez inexplicablement, contre le PAOK en Ligue Europa Conférence, Amine Harit a confirmé sa montée en puissance dimanche soir lors du succès de l'OM contre Montpellier (2-0). D'abord aligné en faux 9, l'ancien Nantais a encore régalé et délivré sa troisième passe décisive de la saison avec une offrande pour Bamba Dieng en début de match.

Neymar (PSG)

Très critiqué ces dernières semaines, Neymar s'est offert un triplé samedi soir lors de la victoire du PSG à Clermont (6-1), six jours après son doublé contre Lorient. Le Brésilien, qui compte désormais 10 buts en Ligue 1 (en 17 matchs) a aussi délivré sa quatrième passe décisive en championnat, avec une merveille d'ouverture de l'extérieur du droit pour Kylian Mbappé, également auteur d'un triplé en Auvergne.

Benjamin Bourigeaud (Rennes)

Après avoir délivré quatre passes décisives lors des deux matchs précédents, Benjamin Bourigeaud a marqué deux buts samedi lors du succès 3-2 du Stade Rennais à Reims. L'ancien Lensois a été auteur d'une prestation pleine, pour permettre aux Bretons de conforter encore un peu plus leur place sur le podium de Ligue 1.

Les flops

Moussa Dembélé (OL)

Double buteur une semaine plus tôt contre Angers, Moussa Dembélé a tout raté ou presque dimanche à Strasbourg, où l'OL a décroché un match nul quelque peu miraculeux (1-1). L'ancien du Celtic a manqué toutes ses occasions, notamment en début de match, et c'est après sa sortie que les Gones ont réussi à égaliser, grâce à Karl Toko Ekambi.

Justin Kluivert (Nice)

Alors que Nice a perdu sa place sur le podium et a enchaîné un quatrième match consécutif sans victoire dimanche à Lens (0-3), Justin Kluivert a bien symbolisé les problèmes des Aiglons à Bollaert. Très emprunté, le Néerlandais a peu pesé sur le match, et il est apparu très emprunté avant de céder sa place peu après l'heure de jeu.

Burak Yilmaz (Lille)

Qu'il paraît loin le Burak Yilmaz qui marchait sur l'eau la saison dernière, lors de la conquête du titre de champion du LOSC... L'avant-centre turc a encore fait son âge (36 ans) dimanche à Angers, où les Dogues n'ont pu faire mieux que match nul (1-1). Peu influent, maladroit, il a écopé de son neuvième carton jaune de la saison.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.