L1 (J31) : Marseille assure contre Montpellier et repasse dauphin

L1 (J31) : Marseille assure contre Montpellier et repasse dauphin©Panoramic, Media365

Rédaction Media365, publié le dimanche 10 avril 2022 à 22h53

Lors du dernier match de la 31eme journée de Ligue 1, Marseille a dominé Montpellier (2-0), grâce à des buts en première période de Dieng et Ünder. Avant d'aller défier le PSG dans une semaine, les Olympiens reprennent seuls la 2eme place.



L'Olympique de Marseille ne faiblit pas. Dans cette course passionnante à la deuxième place, le club phocéen a signé un nouveau succès pour surfer sur sa vague positive. Une excellente opération venant confirmer que l'OM a bien trouvé son rythme de croisière dans ce sprint final. Ce dimanche, c'est une formation de Montpellier toujours imprévisible qui se présentait à l'Orange Vélodrome. Les Marseillais n'ont pas tremblé, fort d'un scénario qui leur aura fait passer une soirée tranquille.

L'OM tout en maîtrise

Il n'a pas fallu attendre longtemps pour voir l'enceinte marseillaise exulter. Dès la 9eme minute de jeu, le jeune Bamba Dieng a profité d'un petit festival et d'une offrande d'Amine Harit pour débloquer la situation (1-0). Buteur, l'attaquant sénégalais a encore été décisif en obtenant un penalty, validé après-coup par le VAR. Dans l'exercice, Cengiz Ünder n'a pas tremblé pour le transformer avec autorité (2-0, 19eme). Bien dans leurs crampons, à défaut d'être flamboyants, les Marseillais ont continué à maîtriser leur sujet dans ce premier acte. Tout juste a-t-on pu noter une situation de Stephy Mavididi repoussée par Steve Mandanda juste avant le repos (42eme).



La seconde période a été plus fermée. La bande à Jorge Sampaoli s'est attelée à bien geler le ballon pour ne pas s'exposer. En dehors d'une petite bévue de Boubacar Kamara exploitée sans réussite par Téji Savanier (51eme), ainsi que d'une opportunité manquée par Gerson dans les rangs marseillais (75eme), le public de l'Orange Vélodrome n'a rien eu à se mettre sous la dent après la pause. Qu'importe, l'affaire était réglée, depuis longtemps, d'autant que Montpellier a fini à dix après l'expulsion de Jonas Omlin (90eme). Tout en maîtrise, Marseille consolide sa place de dauphin une semaine avant d'affronter le leader parisien. Le décor est déjà planté pour l'affiche la plus bouillonnante de Ligue 1.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.