L1 (J31) : Lyon ramène un nul de Strasbourg

L1 (J31) : Lyon ramène un nul de Strasbourg©Panoramic, Media365
A lire aussi

Arnaud DEMMERLE, Media365, publié le dimanche 10 avril 2022 à 20h57

Grâce à un but en fin de match de Toko Ekambi, Lyon a arraché le match nul à Strasbourg (1-1), lors de la 31eme journée de Ligue 1. Un nul qui fait les affaires de leurs concurrents directs.



Lyon n'a dit adieu pour de bon à ses dernières chances de qualification européenne par le biais du championnat en Alsace, mais il s'en est fallu de quelques secondes. Fébrile défensivement, en panne d'efficacité et d'imagination offensivement, l'équipe de Peter Bosz a arraché un nouveau match nul qui ne change pas vraiment son destin en championnat (10eme). Elle jouera une grande partie de sa saison, ce jeudi, face à West Ham, lors du quart de finale retour de la Ligue Europa. Pour Strasbourg, le rêve continue et tous les espoirs sont permis malgré ce résultat forcément frustrant. Car le club de Marc Keller conforte malgré tout sa 4eme place, après la défaite de Nice à Lens (3-0). Il compte un point d'avance sur le Gym et deux sur l'AS Monaco.

Nyamsi monstrueux défensivement, Sissoko rusé

La formation de Julien Stéphan n'a jamais renié ses principes malgré les absences de ses deux techniciens : Adrien Thomasson et Sanjin Prcic, blessés. Avec son trident de relayeurs dans l'entrejeu (Sissoko, Bellegarde et Aholou), elle n'a jamais cessé de harceler les Gones et a récupéré un nombre incalculable de ballon, se projetant rapidement vers l'avant. Elle trouve la faille sur sa première réelle occasion, Ibrahima Sissko profitant de la mauvaise communication entre Léo Dubois et Tanguy Ndombélé pour devancer du bout du pied Anthony Lopes, sorti à contre-temps et blessé dans le feu de l'action (1-0, 20ème).



Poussé par son merveilleux public de la Meinau, le Racing n'était pas loin de doubler la mise à plusieurs reprises. Mais Anthony Caci (43eme) et Kevin Gameiro ont buté sur Julian Pollerbesck alors que le cadre s'est dérobé d'un rien pour Dimitri Liénard sur une une volée du gauche (59eme). A force de manquer le break, le RCSA s'est fait punir malgré la nouvelle très bonne performance du roc Gerzinho Nyamsi, auteur de plusieurs interventions précieuses, notamment face à Moussa Dembélé (5eme). La défense alsacienne n'est, par contre, pas assez autoritaire sur le centre de Léo Dubois qui amène l'égalisation.

Lopes et Aouar incertains pour West Ham ?

Lyon a d'abord été à son avantage. Mais, comme très souvent cette saison, le club a manqué de réalisme et d'efficacité dans la surface adverse. Moussa Dembélé a manqué de spontanéité face à Nyamsi (5eme) avant de trouver la transversale sur une reprise à bout portant du genou (28eme). La deuxième période a longtemps été stérile et décevante, mais le Camerounais Karl Toko Ekambi a sauvé les apparences (1-1, 90eme). Les Rhodaniens ont montré de la personnalité pour revenir au score et ne pas repartir bredouille. Une attitude positive encourageante avant West Ham qui ne doit pas faire oublier cependant le manque de révolte dans son ensemble et d'âme de cette formation.

Lucas Paqueta a encore été transparent du début à la fin. Devant, Dembélé, Tetê et « KTE » n'ont eu que de très peu de munitions à se mettre sous la dent, alors que le but encaissé est encore digne des bêtisiers de fin d'année. Et pour ne rien arranger Houssem Aouar et, surtout, Anthony Lopes, sont sortis sur blessure et sont d'ores et déjà incertains pour le rendez-vous face aux Hammers. Un rendez-vous capital pour le club de Jean-Michel Aulas, dont la saison basculera jeudi dans un sens ou dans un autre...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.