PSG : Messi, des critiques qui ne passent pas

PSG : Messi, des critiques qui ne passent pas©Media365
A lire aussi

Rédaction Media365, publié le vendredi 18 février 2022 à 10h00

Alors que Lionel Messi a encore été très critiqué après sa prestation contre le Real Madrid, le clan de l'Argentin ne comprend pas.



Sergio Aguero n'est pas le seul à trouver la presse française très sévère avec Lionel Messi par rapport à la performance que ce dernier a livrée contre le Real Madrid. C'est aussi l'avis de Guillem Balague, un journaliste espagnol qui le connait bien et qui a été son biographe par le passé. Dans sa chronique pour Le Parisien, celui-ci a jugé qu'il n'y a "pas de crise de Léo comme certains veulent
le faire croire".
"Le problème est que la plupart des gens ne voient que ce qu'il fait à proximité de la surface. Pour le juger, attendons qu'il retrouve toute sa forme et toute sa lucidité", a-t-il lâché.

"Les critiques contre Messi sont injustes"

A l'instar d'El Kun, Ballague juge disproportionnées les remarques négatives adressées à l'encontre de La Pulga. « Les médias français ne se sont arrêtés que sur ses faiblesses et c'est injuste selon moi », a-t-il déploré.

Pour ce qui est de l'influence offensive limitée qu'a eu le septuple Ballon d'Or contre les Merengue, Ballague a une explication tactique. "Leo avait pour mission de créer une supériorité au milieu. L'une des consignes était de se rapprocher des défenseurs centraux et de Verratti pour contrôler le jeu. Le plan a fonctionné, a-t-il souligné. D'un point de vue défensif, en participant au pressing collectif, il a constamment perturbé la construction du Real, empêchant les défenseurs centraux de trouver Kroos ou Modric. En coupant cette transition, le Real a eu beaucoup de mal à dépasser la ligne médiane".

Ballague a ensuite conclu en indiquant qu'une fois qu'il sera au top physiquement, Messi retrouvera tout son rayonnement : "On peut lire son match de façon négative : Messi n'était pas au top et qu'il n'a pas eu un impact énorme. C'est vrai, il n'a pas été à son meilleur niveau physiquement, mais il ne faut pas minimiser l'impact des derniers mois : un changement de vie, des blessures, des voyages en Argentine puis le Covid qui l'a touché plus gravement qu'on ne le pense. On peut aussi voir les choses de façon positive : il y a
clairement un potentiel d'amélioration, et cela se traduira quand il aura retrouvé sa forme physique. Les automatismes vont s'améliorer".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.