OL : Blanc a voulu "alléger les cerveaux" avant de défier Rennes

OL : Blanc a voulu "alléger les cerveaux" avant de défier Rennes©Panoramic, Media365
A lire aussi

Axel Allag, Media365, publié le vendredi 14 octobre 2022 à 17h25

Avant ses grands débuts en tant qu'entraîneur de l'OL, dimanche à Rennes (15 heures), Laurent Blanc a mis en exergue certains manques dans son groupe. Notant une urgence de points, le technicien a également estimé que le moment n'était pas "idéal" pour affronter la formation de Bruno Genesio.



L'envie de défier Rennes malgré un manque de confiance criant.  C'est en substance le message transmis par Laurent Blanc, avant ses débuts attendus en tant que coach de l'OL, dimanche sur la pelouse du Roazhon Park (15 heures). Estimant qu'il y avait "des choses à améliorer" sur les plans de la confiance et du mental, le natif d'Alès s'est efforcé de baser ses premiers entraînements sur le jeu en insistant sur "la notion de plaisir". Il a avoué sans peine que seuls les résultats permettraient de garantir une confiance plus importante qu'actuellement.

"Peu importe le système, ma manière de jouer sera la même"

"On va aller là-bas avec des ambitions, car on doit en avoir, à domicile comme à l'extérieur. Ce n'est pas le meilleur moment pour les affronter, mais bon, c'est comme ça. Cette semaine, mon travail a été d'alléger les cerveaux, car je les trouve un peu lourds", a admis l'ancien entraîneur des Girondins de Bordeaux ou encore du PSG. Conscient du besoin urgent de points pour un club positionné à la 9ème place du classement de Ligue 1, Blanc n'a pas oublié de parler du beau de jeu, qui a souvent été présent sous sa direction en tant qu'entraîneur.  "Il y a encore du travail, on a du temps pour ça. Mais pour l'instant, soyons forts, surtout techniquement, car il faudra proposer quelque chose", a reconnu le technicien.


Désireux de créer "une envie commune" au sein de sa nouvelle formation, il a affirmé son intention claire de ne pas déroger à ses principes. "Peu importe le système, ma manière de jouer sera la même : essayer de poser des problèmes à l'adversaire, en ayant le ballon le plus souvent possible. Car quand on a le ballon, on est maîtres de la situation. Quand on ne l'a pas, on s'expose au talent des adversaires", a analysé Blanc.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.