OL : Aulas n'obtient pas gain de cause face à Eyraud

OL : Aulas n'obtient pas gain de cause face à Eyraud©Media365
A lire aussi

Rédaction Media365, publié le mercredi 12 octobre 2022 à 16h05

Jacques-Henri Eyraud n'a rien écrit de répréhensible pénalement contre Jean-Michel Aulas.



La liberté d'expression et le droit à la critique ont été préservés en faveur de Jacques-Henri Eyraud, opposé à Jean-Michel Aulas. Le président de l'Olympique Lyonnais a vu la justice lui donner tort alors qu'il avait attaqué en diffamation son homologue de l'époque à l'OM.

JHE a été relaxé par tribunal correctionnel de Paris, a-t-on appris mercredi, notamment dans les colonnes de La Provence. En mars 2020, Eyraud avait critiqué Aulas, via une tribune publiée dans le JDD, désireux d'une saison blanche à cause de la pandémie.

Pas d'attaques personnelles

"Dans le football, nous tenons notre Lider maximo, prêt à bondir sur un virus dévastateur pour occulter la saison difficile de son club en Ligue 1", avait envoyé celui qui a été président de l'OM cinq ans jusqu'au début de l'année dernière.

La tribune est "un lieu d'expression d'opinions par nature subjectives permettant une liberté de ton qui ne trouve ses limites que là où commencent les attaques personnelles, ce qui n'est pas le cas en l'espèce", peut-on lire dans les motivations du verdict du tribunal.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.