Serie A (J5) : Milan accroché par la Roma malgré Ibrahimovic

Serie A (J5) : Milan accroché par la Roma malgré Ibrahimovic©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le lundi 26 octobre 2020 à 22h55

Lors du dernier match de la 5eme journée de Serie A, l'AC Milan a concédé son premier match nul après quatre victoires devant l'AS Rome au terme d'une rencontre spectaculaire (3-3). Les Rossoneri restent en tête avec deux points d'avance sur Naples et Sassuolo.

On l'attendait ce choc entre l'AC Milan et l'AS Roma et pas seulement parce que le club lombard connaît un très bon début de saison en Italie. On l'attendait pour l'explication de texte entre les vieux routiers Zlatan Ibrahimovic et Edin Dzeko. Et on n'a pas été déçus. Le vétéran suédois a ainsi ouvert la marque dès la deuxième minute suite à un travail de Leão, qui fixait trois défenseurs adverses avant de servir le Suédois toujours à l'affût. Qui pour lui répondre au quart d'heure de jeu ? Dzeko bien entendu. Ce dernier montait très haut suite à une sortie manquée de Tatarusanu consécutive à un service de Pellegrini pour égaliser d'un coup de crâne. Aucune autre réalisation n'allait altérer le tableau d'affichage avant le repos, malgré deux équipes joueuses et une domination milanaise pas vraiment mise à profit par les coéquipiers de Bennacer, qui allaient néanmoins se rattraper dans le second acte.


En effet, pratiquement dès l'entame de la seconde période, Leao s'offrait un véritable numéro avant de réussir sa deuxième passe décisive de la soirée. L'ancien Lillois se jouait de Karsdorp avant d'alimenter Saelemaekers d'un centre rasant pour le 2-1. Le match allait s'emballer et à 20 minutes du terme, Veretout égalisait sur penalty suite à une faute de Bennacer sur Pedro dans la surface. 2-2, mais pas pour longtemps. En effet, six minutes plus tard, Calhanoglu obtenait un penalty lui aussi après un contact avec Mancini dans le rectangle romain. Qui pour le transformer et potentiellement sceller le destin de la rencontre ? Zlatan bien sûr.

Mais cette rencontre complètement folle allait subir un nouveau rebondissement. Les Giallorossi allaient ainsi recoller de nouveau à 5 minutes de la fin grâce à Kumbulla, qui profitait d'une erreur de nul autre qu'Ibrahimovic, le héros milanais. Le Suédois avait tenté de dégager un corner adverse d'un geste acrobatique, mais s'était troué, de quoi permettre l'égalisation des visiteurs. 3-3, score final. Pas de vainqueur, mais beaucoup de spectacle et un Zlatan qui continue décidément de rajeunir... Les Lombards restent en tête du classement avec deux points d'avance sur Naples et Sassuolo.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.