Euro : L'Allemagne n'a "pas peur" des Bleues

Euro : L'Allemagne n'a "pas peur" des Bleues©Panoramic, Media365
A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le mardi 26 juillet 2022 à 15h58

Seule équipe de l'Euro à ne pas avoir encaissé de but, l'Allemagne attend de pied ferme les Bleues dans le dernier carré de la compétition, mercredi soir.



Alors que l'Angleterre et la Suède vont en découdre mardi soir à Sheffield, la deuxième demi-finale de cet Euro anglais mettra aux prises la France et l'Allemagne le lendemain à Milton Keynes. Des Allemandes octuples lauréates de la compétition, la dernière fois en 2013, et qui sont les seules à ne pas avoir encaissé le moindre but depuis le début de ce championnat d'Europe. Face à elles, des Bleues qui, pour la première fois de l'Euro, ont réussi à préserver leur cage inviolée lors du quart de finale difficilement remporté face aux tenantes du titre néerlandaises (1-0), sur un penalty d'Eve Périsset à la 102e minute.

"Les Françaises sont vulnérables"

Et leurs futures adversaires les attendent de pied ferme. "On n'a pas peur de la France, a ainsi expliqué la latérale droite Giulia Gwinn en conférence de presse. Notre but est de ne pas les laisser développer leurs forces. Et on veut aussi montrer notre solidité défensive pour décourager la France d'attaquer." Adjointe de la sélectionneuse Martina Voss-Tecklenburg, Britta Carlson ajoute que les joueuses allemandes sont "très bien préparées" pour ce match entre "deux équipes de très haut niveau. Les Françaises méritent d'être là, mais elles sont vulnérables. On le sait et on veut en profiter."


Des Allemandes qui sont aussi bien reposées, elles qui ont disputé leur quart de finale, remporté 2-0 face à l'Autriche, deux jours avant celui des joueuses de Corinne Diacre. Elles ont profité pour s'offrir une sortie dans Londres dimanche soir, alors que la Fédération allemande avait réservé un restaurant non loin de Tower Bridge, l'un des monuments iconiques de la capitale anglaise. "L'ambiance était géniale", a souligné Gwinn. Seul point noir pour Die Nationalelf, l'absence de Klara Bühl, testée positive au Covid-19 et qui ne pourra pas jouer ce choc.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.