Ligue des nations (F) : L'énorme erreur de l'Espagne

Ligue des nations (F) : L'énorme erreur de l'Espagne ©Panoramic, Media365

Paul Rouget, Media365 : publié le samedi 02 décembre 2023 à 15h48

Qualifiées pour le Final 4 de la première Ligue des nations de l'histoire, les Espagnoles, battues par l'Italie vendredi soir (2-3), sont revenues sur la pelouse à dix, ce qui leur a coûté un but...


Une situation pas banale. Vendredi soir à Pontevedra, l'Espagne a, comme les Bleues, validé son billet pour le Final 4 de la Ligue des nations féminine, malgré sa défaite contre l'Italie (2-3). Et après la pause, alors que les championnes du monde menaient 1-0 grâce à Athenea del Castillo (12e), elles sont revenues sur la pelouse à dix et non pas à onze ! Ce qui a permis aux Transalpines d'égaliser immédiatement, par l'intermédiaire de Valentina Giacinti (46e). Mais comment ont-elles pu commettre une telle erreur ? Car si Aitana Bonmati, lauréate du dernier Ballon d'or, et Del Castillo, la buteuse, devaient être remplacées par Lucia Garcia et Esther Gonzalez. Mais seule la première nommée est entrée en jeu à la reprise, Gonzalez devant patienter deux longues minutes avant de pouvoir pénétrer sur le terrain.

Deux versions différentes

Montes Tomé, la sélectionneuse de la Roja, a ensuite pointé du doigt Bonmati. "Aitana nous a prévenus très rapidement qu'elle ne pouvait pas continuer... C'est pour cela que nous avons commencé avec une joueuse de moins, a-t-elle ainsi expliqué aux médias espagnols. A la mi-temps, nous avons remplacé Athénée par Lucía. Puis Aitana... Esther n'a même pas eu le temps de s'échauffer pour entrer dans le match." Après avoir demandé "pardon", la dernière gagnante du Ballon d'or avait elle une explication un peu différente. "Je ne sais pas ce qui s'est passé, mais nous avons commencé avec un joueur de moins et c'est quelque chose qui ne peut pas se répéter, a ainsi déclaré Bonmati. Cela a dû être une erreur de calcul, je ne saurais vous le dire. C'est quelque chose dont nous devons tirer des leçons." Il vaudrait effectivement mieux, pour cette équipe espagnole qui restait sur huit victoires consécutives et a donc vu sa série s'arrêter dans des circonstances très particulières...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.