Ligue des champions (F) : Le Paris FC n'en sera pas

Ligue des champions (F) : Le Paris FC n'en sera pas©Panoramic, Media365

Paul Rouget, Media365 : publié le mardi 23 août 2022 à 11h10

Le Paris FC ne disputera pas la Ligue des champions féminine avec l'OL voire le PSG, suite à l'élimination des joueuses de Sandrine Soubeyrand en finale du premier tour des barrages contre l'AS Rome (0-0, 4-5 t.a.b.).



Comme l'an dernier, il n'y aura, au mieux, que deux équipes françaises, l'Olympique Lyonnais, tenant du titre, et le Paris Saint-Germain, en phase de groupes de la Ligue des champions féminine. Alors que Bordeaux avait été sorti au deuxième tour de qualification lors du dernier exercice, le Paris FC a échoué dimanche dès la finale du premier tour des barrages, à Glasgow. Une cruelle élimination aux tirs au but contre l'AS Rome pour Clara Matéo et ses coéquipières (0-0, 4-5 t.a.b.). La joueuse des Bleues, qui avait signé un doublé trois jours plus tôt lors de la victoire 3-0 face au Servette Genève en demi-finales, a été la seule à manquer son penalty, alors que ses coéquipières Louise Fleury et Ouleymata Sarr avaient frappé sur la barre transversale durant la prolongation.

La déception est donc immense pour Sandrine Soubeyrand et ses joueuses, même si leurs supporters ne leur en tiennent pas rigueur. "Fiers de vous", avaient ainsi écrit sur une banderole des membres des Ultras Lutetia qui les attendaient à l'aéroport, ponctuant leur message d'une célèbre citation attribuée à Nelson Mandela : "Je ne perds jamais, soit je gagne, soit j'apprends." Et les Parisiennes, troisièmes de la dernière saison de D1 féminine, auront donc beaucoup appris en Ecosse, mais elles n'accompagneront donc pas l'OL et le PSG dans la prestigieuse compétition européenne. Deux formations tricolores qui feront encore partie des favorites de cette nouvelle édition. Mais si les Rhodaniennes, qui ont remporté le trophée pour la huitième fois en mai dernier face au Barça, sont évidemment qualifiées d'office pour la phase de poules, les Franciliennes, désormais entraînées par Gérard Prêcheur, devront franchir l'écueil du deuxième tour de qualification. Elles connaîtront l'identité de leurs adversaires à l'occasion d'un tirage au sort qui aura lieu le 1er septembre, avec un match aller disputé le 20 ou le 21 septembre, et un retour le 28 ou le 29 septembre.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.