Bleues : Karchaoui encense Diacre

Bleues : Karchaoui encense Diacre©Panoramic, Media365

Paul Rouget, Media365 : publié le mardi 22 février 2022 à 10h53

Epanouie au PSG et chez les Bleues, Sakina Karchaoui insiste sur l'apport de Corinne Diacre en équipe de France, qui termine le Tournoi de France face aux Pays-Bas mardi soir au Havre.



Après avoir dominé la Finlande (5-0) puis le Brésil samedi (2-1), l'équipe de France féminine clôture le Tournoi de France par un match face aux Pays-Bas mardi soir (21h10) au stade Océane du Havre. Et un match nul suffirait aux joueuses de Corinne Diacre pour s'adjuger ce trophée pour la deuxième fois en autant d'éditions. Même si cette compétition leur permet surtout de préparer l'Euro, qui aura lieu en juillet en Angleterre. "Je pense qu'on peut faire quelque chose de grand à cet Euro. C'est rare d'avoir un groupe qui vit aussi bien", témoigne Sakina Karchaoui dans une interview à L'Equipe. A l'origine du deuxième but de sa coéquipière parisienne Marie-Antoinette Katoto, l'arrière gauche de 26 ans insiste sur l'apport de Diacre, une sélectionneuse qui a dû faire face à de nombreuses critiques, notamment de la part de ses propres joueuses.

"Ma progression vient aussi d'elle"

"Je m'entends vraiment super bien avec elle. Au début, on avait, je pense, des a priori l'une envers l'autre. C'est normal quand on ne connaît pas les personnes. Mais on a eu une discussion qui a fait évoluer les choses, explique l'ancienne Lyonnaise. Après la Coupe du monde. Il y avait peut-être des non-dits de chaque côté, on a appris à se connaître. C'est une coach qui veut atteindre les objectifs que l'équipe de France n'a jamais atteints. On ne peut que bien s'entendre. Elle m'a apporté énormément, même si je ne jouais pas beaucoup au début, en concurrence avec Amel (Majri, ndlr). Elle m'a beaucoup poussé dans l'aspect mental. Sportivement, elle m'a appris des choses. Ma progression vient aussi d'elle." Remplaçante face aux Brésiliennes, celle qui a rejoint le PSG à l'intersaison devrait retrouver une place de titulaire contre les Néerlandaises.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.