Affaire Hamraoui : Abidal demande pardon à sa femme

Affaire Hamraoui : Abidal demande pardon à sa femme©Media365
A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le mardi 23 novembre 2021 à 14h02

Alors que sa femme a demandé le divorce en raison de la relation entre l’ex-international français et Kheira Hamraoui, Eric Abidal lui a demandé pardon, même si elle semble plutôt prête à "tourner la page".



On n’en sait pas beaucoup plus aujourd’hui à propos de l’enquête sur l’agression dont a été victime Kheira Hamraoui le 4 novembre dernier, suite au dîner des joueuses du PSG dans un restaurant du bois de Boulogne. Sa coéquipière Aminata Diallo, qui conduisait la voiture dont Hamraoui a été extirpée par les agresseurs avant d’être frappée à coups de barre de fer, est sortie de garde à vue il y a dix jours et doit même reprendre l’entraînement aujourd’hui. Et Eric Abidal est toujours censé être entendu comme témoin dans cette affaire. Car les enquêteurs ont retrouvé une puce à son nom dans le téléphone de la joueuse parisienne. Il a ensuite avoué à sa femme, Hayet, qu’il entretenait une relation adultérine avec Kheira Hamraoui. Et après avoir assuré qu’elle n’avait rien à voir l’agression, Hayet Abidal doit déposer une demande en divorce à Barcelone, comme l’a annoncé son avocat vendredi dernier.

"Je mérite cette humiliation"

Sur Instagram, l’ancien joueur et directeur sportif du FC Barcelone a présenté ses excuses à celle qu’il a connu dans sa jeunesse à Lyon. "Hayet Abidal pardonne moi. Peu importe ta décision, tu resteras à mes yeux la femme de ma vie, et surtout la mère de nos merveilleux enfants. Je mérite cette humiliation même si elle me tue vivant. El hamdouli'allah An sha' allah un jour tu me pardonneras", écrit-il ainsi. Mais à en croire le message publié la veille par celle qui est encore officiellement son épouse la veille sur le même réseau social, le pardon ne semble pas d’actualité… Elle a en effet publié la citation suivante : "On pardonne jusqu'à ce que quelque chose s'effondre en vous alors, vous ne ressentez plus rien, ni pardon ni colère, mais seulement le désir de tourner la page et de ne plus penser à quoi que ce soit."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.