Bleus : Pogba, Benzema, Mbappé... Les tops-flops du tournoi

A lire aussi

Axel Allag, Media365, publié le mardi 29 juin 2021 à 17h10

Éliminée en huitièmes de finale du Championnat d'Europe contre la Suisse (3-3, 5 t.a.b. à 4), l'équipe de France s'est arrêtée brutalement dans la compétition. Certains joueurs se sont montrés à la hauteur, d'autres moins.

Les tops :

Paul Pogba :

Lors des compétitions internationales, le milieu de terrain apparaît sous un autre jour. Bénéficiant d'une liberté plus importante qu'à Manchester United, Paul Pogba a été la véritable rampe de lancement des attaques de la France, que ce soit grâce à son jeu long ou court. Face à l'Allemagne (0-1), il avait livré une prestation de première catégorie, récidivant lundi soir contre la Suisse, avec notamment un but splendide à la 75ème minute. Il est vrai qu'il a aussi perdu un ballon décisif avant le 3-3 au milieu de terrain sans avoir pris l'information avant, mais globalement, son Championnat d'Europe a été très fort.

Karim Benzema :

L'animation offensive de l'équipe de France n'a pas su trouver la bonne carburation dans l'ensemble mais Karim Benzema, pas toujours présent dans le jeu, a su faire la différence dans des moments importants. Double buteur face au Portugal lors du dernier match de la phase de poule (2-2), il a renversé temporairement la Suisse d'un doublé salvateur, lundi soir. En 349 minutes de jeu, Benzema aura marqué 4 buts pour son premier tournoi international depuis la Coupe du monde 2014.


Les flops :

Didier Deschamps :

Son avenir à la tête des Bleus devrait s'éclaircir alors que le président de la FFF, Noël Le Graët, a expliqué qu'il allait avoir une discussion avec lui. Sous contrat jusqu'en 2022 et la Coupe du monde au Qatar, Didier Deschamps n'a pas été en mesure de construire un système cohérent afin de placer certains éléments dans les meilleures conditions. Face à la Suisse, il a rapidement modifié son système initial à trois centraux mais la suite des événements s'est révélée fatale, avec la remontée de deux buts de la Suisse puis le revers lors des penalties.

Kylian Mbappé :

Il était attendu au tournant dans un grand tournoi alors qu'il avait survolé la Coupe du monde disputée en Russie sur certaines séquences. Mais ce Championnat d'Europe n'a pas été celui qu'on pouvait imaginer pour Kylian Mbappé. Maladroit face à la Suisse, en ratant notamment le penalty décisif, il avait bien entamé le tournoi, en se créant de nombreuses occasions. Reste à savoir comment il rebondira, avec les Bleus, après un tournoi raté et 0 but au compteur.

N'Golo Kanté :

Pas forcément aidé par les changements de systèmes dans le jeu, et globalement par la dynamique générale de la sélection tricolore, le milieu de terrain, qui avait terminé sa saison en club avec une finale de Ligue des Champions monumentale contre Manchester City, a peiné à afficher le même niveau dans ce tournoi continental.

Benjamin Pavard :

Dans l'ensemble, la défense de la France a montré une fragilité très importante, encaissant 6 buts en 4 matchs. Pas aussi impériale qu'en Russie, il y a trois ans, l'arrière-garde de la France n'a pas été à la hauteur. Benjamin Pavard, lui, avait été touché de façon grave face à l'Allemagne lors du premier match. Lundi, face à la Suisse, le défenseur du Bayern Munich s'est positionné trop loin de son opposant lors du centre qui a engendré le premier but et a également été coupable d'une faute dans la surface de réparation, même si le penalty a ensuite été arrêté par Hugo Lloris. Un tournoi à oublier.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.