Pays-Bas : Koeman souhaite "rendre la tâche très difficile à la France"

Pays-Bas : Koeman souhaite "rendre la tâche très difficile à la France"©Panoramic, Media365
A lire aussi

Axel Allag, Media365, publié le mardi 10 octobre 2023 à 10h20

En conférence de presse, Ronald Koeman a confié son espoir de voir les Pays-Bas accrocher l'équipe de France, vendredi soir à la Johan Cruyff Arena en qualifications pour l'Euro 2024 (20h45). Les Oranje, toutefois, devront composer avec une pluie de forfaits dans toutes les lignes.


Les Pays-Bas ont l'espoir d'obtenir un résultat face aux Bleus. Deuxièmes du groupe B à 6 points de l'équipe de France et avec 1 match en moins, les Oranje ne partiront pas favoris sur le terrain de la Johan Cruyff Arena, vendredi soir lors des qualifications pour l'Euro 2024. Tandis qu'une victoire assurerait aux joueurs de Didier Deschamps un billet pour le tournoi en Allemagne (14 juin-14 juillet), l'ambition ne sera visiblement pas aussi haute pour les locaux. "Nous espérons avoir un plan vendredi pour rendre la tâche très difficile à la France et obtenir un résultat. Bien sûr, nous sommes conscients que nous n'avons pas l'équipe la plus forte. Mais cela ne veut rien dire dans le football. Je vois des matches et des résultats chaque semaine où l'on se demande comment cela a pu se produire", a confié Ronald Koeman en conférence de presse, dans des propos relatés par Reuters.

Le calendrier "incroyablement chargé" engendre de nombreux forfaits

Comme Didier Deschamps, l'ancien entraîneur du Barça devra faire sans plusieurs éléments majeurs mais contrairement à son homologue (touché en défense), ce sera dans toutes les lignes pour Koeman. En effet, Frenkie de Jong, Matthijs de Ligt, Cody Gakpo, Memphis Depay ou encore Mark Flekken, Steven Berghuis et Teun Koopmeiners ne seront pas disponibles face aux Bleus, pour blessures. "Il s'agit parfois de vraies blessures de football, mais je vois aussi beaucoup de blessures musculaires. La France compte également trois forfaits soudains", a constaté le sélectionneur des Pays-Bas, ciblant le calendrier comme le coupable de la pluie de forfaits. "Mais il semble que rien ne puisse être fait pour le calendrier, qui est incroyablement chargé. J'essaie d'en discuter chaque année à l'UEFA, mais il semble que cela devienne de plus en plus fou. Il suffit de regarder la Coupe du monde 2030, avec des matches sur trois continents", a-t-il continué. Une allusion au tournoi planétaire qui se disputera en Amérique du Sud, en Afrique et en Europe dans 7 ans.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.