Euro 2024 : Le joli geste du Danemark

A lire aussi

Emmanuel LANGELLIER, Media365, publié le samedi 22 juin 2024 à 12h37

Le Danemark a fait parler de lui en accrochant l'Angleterre mais aussi pour une belle action en dehors des terrains.

L'équipe du Danemark s'est distinguée depuis le début de l'Euro 2024 en mettant l'Angleterre en difficulté. Après avoir fait match nul contre la Slovénie (1-1), Christian Eriksen et ses partenaires ont marqué les esprits en menant la vie dure à l'un des grands favoris, jeudi. Les Danois ont accroché les Three Lions (1-1) mais auraient aussi très bien pu les battre et avoir le dernier mot. Séduisants face à des Britanniques décevants, ils ont aussi fait parler d'eux en raison d'une belle action en dehors des terrains.

Une « mesure extraordinaire »

Les joueurs danois ont renoncé à une augmentation de leurs primes afin de permettre à leurs homologues féminines d'avoir de meilleures conditions financières. Une « mesure extraordinaire » selon le syndicat des joueurs, vendredi. « L'équipe masculine a choisi de ne pas demander d'augmentation de salaire (...) pour améliorer les conditions de l'équipe féminine », a expliqué à l'AFP un porte-parole du syndicat, Magnus Hviid. Ceci est « une mesure extraordinaire pour aider à faire ce petit pas dans la bonne direction », a ajouté ce dernier qui a reconnu qu'il y avait « encore d'autres plafonds de verre à briser pour garantir l'égalité des chances et des conditions au sein des équipes nationales. »

Les bonus restent notamment différents et on ne peut toujours pas parler de parité salariale entre sélections nationales féminine et masculine. Cependant, les hommes ont « obtenu la même rémunération de base pour l'équipe nationale féminine et l'équipe nationale masculine, ainsi qu'une meilleure couverture d'assurance pour l'équipe féminine », a souligné M. Hviid. Signé fin mai, l'accord prévoit des primes de match identiques pour les femmes et les hommes lors des rencontres à l'extérieur. Après les vacances estivales, la fédération danoise et le syndicat ont convenu d'avancer les négociations sur un nouvel accord pour la formation féminine.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.