Bleus : Ça a chauffé entre Deschamps et Coman

A lire aussi

Marie Mahé, Media365 : publié le mardi 29 juin 2021 à 16h20

Lors de la rencontre entre la France et la Suisse, Kingsley Coman semble avoir fait savoir à Didier Deschamps qu'il ne souhaitait pas sortir, alors qu'il semblait pourtant bel et bien blessé. Il a toutefois fini par être remplacé.

La déception est immense côté français. Ce lundi soir, l'équipe de France a été sortie en huitièmes de finale du championnat d'Europe de football 2020, par la Suisse, au terme de la séance de tirs au but (3-3, 4-5 tab). Durant cette rencontre, les Bleus ont vécu plusieurs périodes, alternant entre le mauvais, voire le très mauvais, et le bon, voire le très bon. Toutefois, pendant ce match, les coups du sort n'ont pas particulièrement épargnés les hommes de Didier Deschamps. Et l'un d'entre concerne ainsi un certain Kingsley Coman. L'ailier gauche (ou attaquant) du Bayern Munich (25 ans) avait débuté ce huitième de finale sur le banc des remplaçants. Mais, après la très mauvaise première période de la part de ses coéquipiers, le joueur avait fini par faire son entrée en jeu, dès le retour du vestiaire. Son sélectionneur, à savoir Didier Deschamps, avait alors décidé de sacrifier son 3-5-2 et son défenseur central du FC Barcelone Clément Lenglet (26 ans).

Coman semblait ne pas vouloir sortir

Après une très bonne seconde période, et alors que le score était de 3-3, le joueur a eu la balle du 4-3, au bout de son pied, mais sa magnifique reprise était alors venue s'écraser sur la barre transversale (90eme+5). Mais, lors de la première période de la prolongation, et plus précisément à la 99eme minute de jeu, le Tricolore est alors resté assis sur la pelouse, se plaignant visiblement d'un pépin physique. Et alors que l'un de ses partenaires, à savoir l'attaquant français du Borussia Mönchengladbach Marcus Thuram, aujourd'hui âgé de 23 ans, a cru plusieurs fois qu'il allait pouvoir entrer en jeu, il l'a finalement remplacé à la 111eme minute de jeu. Entre la 99eme et la 111eme minute, Coman a visiblement plusieurs fois indiqué qu'il ne souhaitait pas laisser sa place, comme à la mi-temps de la prolongation...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.