Baromètre Euro 2024 (Q) : Doku, Ronaldo, l'Irlande... Les tops et les flops de la 7e journée

Baromètre Euro 2024 (Q) : Doku, Ronaldo, l'Irlande... Les tops et les flops de la 7e journée©Panoramic, Media365

Paul Rouget, Media365 : publié le samedi 14 octobre 2023 à 09h51

Découvrez les tops et les flops de la suite de la 7e journée des éliminatoires de l'Euro 2024, avec les qualifications de la Belgique et du Portugal, notamment grâce à Jérémy Doku et Cristiano Ronaldo, ou encore l'élimination d'une bien triste Irlande.


Les tops

Jérémy Doku

Déjà bien adapté à Manchester City, Jérémy Doku, buteur et passeur pour sa dernière entrée en Ligue des champions, a poursuivi sur sa lancée en sélection, participant pleinement à la victoire 3-2 de la Belgique en Autriche, synonyme de qualification pour l'Euro 2024. L'ancien Rennais a fait vivre un véritable cauchemar aux défenseurs adverses, notamment en offrant la passe décisive à Romelu Lukaku sur le troisième but des Diables après une folle remontée de l'ailier de 21 ans.

Cristiano Ronaldo

Inusable ! Alors qu'il pourrait risquer 99 coups de fouet en Iran pour avoir enlacé une femme célibataire, Cristiano Ronaldo n'a pas semblé le moins du monde perturbé pour sa 202e sélection avec le Portugal, qu'il a qualifié pour l'Euro 2024 en signant un doublé face contre la Slovaquie vendredi soir à Porto. Les 124e et 125e buts sous le maillot de la Seleçao du joueur d'Al-Nassr (38 ans), d'abord sur penalty à la demi-heure de jeu puis à vingt minutes du terme, à bout portant sur un centre de Bruno Fernandes.

Les flops

L'Irlande

En quête d'un résultat contre la Grèce à Dublin pour encore espérer jouer la qualification lors des deux dernières journées, les Irlandais auront seulement tenu tête à leurs adversaires lors des cinq premières minutes avant de s'incliner logiquement, sur deux buts en première période (0-2), et d'être officiellement éliminés. Une nouvelle désillusion pour les hommes de Stephen Kenny, qui ont quitté la pelouse de l'Aviva Stadium sous les sifflets des rares spectateurs encore présents. Absents de la Coupe du monde depuis 2002, les Boys in Green vont rater leur deuxième Euro consécutif.

Denzel Dumfries

Au sein d'une équipe néerlandaise décimée par les blessures, Denzel Dumfries n'aura pas réussi à exister vendredi soir à Amsterdam, lors de la défaite des troupes de Ronald Koeman face aux Bleus (1-2). Le latéral droit de l'Inter Milan aura vécu un vrai calvaire face à Kylian Mbappé, auteur d'un doublé (7e et 53e), avant de céder sa place à l'heure de jeu.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.