CM 2022 : Le Japon renverse l'Espagne et affrontera la Croatie

A lire aussi

Rédaction Media365, publié le jeudi 01 décembre 2022 à 21h55

Tombeur de l'Espagne 2-1 jeudi soir, le Japon a décroché la première place du groupe F et sera opposé à la Croatie en huitièmes de finale du Mondial qatari. L'Allemagne est éliminée et les Espagnols affronteront eux le Maroc.

Ce devait être le groupe de la mort. Il a tenu ses promesses, jusqu'au bout de la nuit. Avec une lecture assez difficile à faire, de la première à la dernière minute, tant les retournements de situation ont été nombreux et déroutants. Il fallait sortir les calculettes ou avoir le calcul facile pour suivre, franchement. Car au bout du compte, c'est bien le Japon qui a terminé en tête de ce groupe E, contre toute attente, au terme d'une prestation formidable de ténacité contre une Espagne un peu trop sûre de son fait.

Encore Morata

Une Espagne qui était dans une posture favorable puisqu'elle abordait son dernier match en étant installée dans le fauteuil de leader. Contre une équipe du Japon capable de tout, on a cru, un moment, que l'Espagne allait réciter ses gammes et passer une soirée paisible. Avec une équipe remodelée par Luis Enrique, la Roja avait mis les ingrédients habituels pour affirmer sa supériorité technique : redoublements de passe, possession écrasante et bonne utilisation de la largeur. Une domination matérialisée par l'ouverture du score de Morata sur un coup de casque (0-1, 12e).

Deux buts en trois minutes

Toujours est-il que l'Espagne devra appendre qu'il ne faut jamais laisser un adversaire en vie. Surtout pas ces Samouraïs bleus aux ressources inopinées. Après la mi-temps, un autre match a débuté. Et soudain, le vent a tourné. Dans l'autre camp. Violemment. Doan a égalisé dès le retour des vestiaires sur une superbe frappe enroulée qui a laissé Simon de marbre, après que le portier espagnol ait raté sa relance (1-1, 48e). Trois petites minutes plus tard, Tanaka a fait basculer le peuple nippon dans l'extase en exploitant à bout portant un centre en retrait sur une action confuse (2-1, 51e) - un but validé par le VAR. Jusqu'au bout, le Japon a subi. Sans craquer. L'Allemagne, leur première victime au Qatar, a elle dominé le Costa Rica (4-2), mais quitte donc pour la deuxième fois consécutive un Mondial dès la phase de poules.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.