Portugal-Uruguay : Un spectateur sur la pelouse avec un drapeau arc-en-ciel

Portugal-Uruguay : Un spectateur sur la pelouse avec un drapeau arc-en-ciel©Panoramic, Media365
A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le mardi 29 novembre 2022 à 08h43

Lors du match du Mondial qatari entre le Portugal et l'Uruguay, un spectateur est entré sur la pelouse avec un drapeau arc-en-ciel avant d'être stoppé par la sécurité.



On jouait depuis quelques minutes en seconde période lundi soir au stade de Lusail, lors du match du groupe H entre le Portugal et l'Uruguay (2-0 score final), quand la rencontre a dû être interrompue pendant quelques instants suite à l'irruption sur la pelouse d'un « streaker ». Un envahisseur de terrain qui avait un message à faire passer. L'homme était en effet vêtu d'un tee-shirt avec écrit devant, en anglais, « Sauvons l'Ukraine », en dessous du logo de Superman, et « Respect pour les femmes iraniennes » derrière. Et il tenait à la main ce drapeau arc-en-ciel, symbole de la communauté LGBTQ+. Un sujet éminemment sensible au Qatar, un pays où l'homosexualité est illégale, et alors que le début de cette Coupe du monde a été marquée par la polémique des brassards « One Love ».

"Nous espérons que la personne qui a couru sur le terrain au Qatar avec ce drapeau est en sécurité. C'était très dangereux, mais c'était une très, très grande déclaration", a commenté sur Twitter « Pride in Football », le réseau des groupes de fans LGBTQ+ en Grande-Bretagne. On ne sait pas ce qu'il est advenu de l'homme en question, qui n'est pas un inconnu. Avant d'être arrêté par la sécurité, il avait lâché son drapeau. Et alors que la réalisation était immédiatement sur un autre plan lors de son intrusion, l'arbitre ayant ramassé le drapeau a lui bien été filmé, ce qui fait qu'on a donc finalement bien vu ce drapeau arc-en-ciel à l'antenne... Surnommé « Il Falco » (« Le Faucon »), Mario Ferri n'en est pas à son coup d'essai. Cet Italien avait notamment interrompu la demi-finale du Mondial 2010 entre l'Espagne et l'Allemagne en 2010 à Durban, mais aussi la finale de la Ligue des champions un an plus tard, entre le Barça et Manchester United à Wembley, où il avait même déposé une écharpe de l'AC Milan autour du cou de Lionel Messi.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.