Brésil : Quand Neymar manque... d'embrasser un adversaire !

Brésil : Quand Neymar manque... d'embrasser un adversaire !©Media365
A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le lundi 11 octobre 2021 à 12h50

C'était (très) chaud entre Neymar et Yerry Mina dimanche lors du match qualificatif à la Coupe du monde 20222 entre la Colombie et le Brésil (0-0)...



Pas de dix sur dix pour la Seleçao ! Vainqueur de ses neufs premiers matchs dans ces qualifications de la Coupe du monde 2022, le Brésil a connu un coup d'arrêt dimanche, ne pouvant faire mieux que match nul en Colombie (0-0). La faute notamment à un grand David Ospina. A Barranquilla, l'ancien portier niçois, recordman des sélections avec les Cafeteros (118 capes), a mis en échec toute la soirée les attaquants brésiliens, et notamment un Neymar vraiment pas en réussite. L'attaquant parisien a enchaîné, toutes compétitions confondues, un cinquième match consécutif sans marquer, une rareté pour lui. Il est même apparu très nerveux par moments, notamment lors d'un accrochage avec le bouillant Yerry Mina. Et Neymar, chambreur, a même manqué d'embrasser le défenseur d'Everton lors de cet échange pas franchement amical !

Patricio Loustau, l'arbitre argentin de la rencontre, a fini par séparer les deux hommes, sans mettre d'avertissement. Et au-delà de cette altercation verbale, le « Ney » s'est donc montré décevant, mais a pu compter sur le soutien de son sélectionneur. "C'est un joueur exceptionnel parce qu'il fait des gestes d'exceptions, mais pas systématiquement. Alors qu'on attend qu'il fasse des choses exceptionnelles en permanence et la différence tout le temps", a ainsi déclaré Tite en conférence de presse, estimant que son joueur avait tout de même "bien travaillé", malgré, la plupart du temps, "un double marquage". Le joueur lui-même avait déjà fait parler de lui un peu plus tôt, en évoquant son avenir dans un teaser du documentaire de DAZN qui lui est consacré, « Neymar Jr And The Line Of Kings ». Car le joueur de 29 ans confiait que la Coupe du monde 2022 au Qatar serait sans doute sa dernière.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.