CM 2022 : Messi brille avec l'Argentine, le Brésil freiné

CM 2022 : Messi brille avec l'Argentine, le Brésil freiné©Media365
A lire aussi

Rédaction Media365, publié le lundi 11 octobre 2021 à 09h50

Grâce notamment au 80e but de Lionel Messi, l'Argentine est repartie de l'avant en éliminatoires du Mondial 2022 face à l'Uruguay (3-0), alors que le Brésil a perdu ses premiers points en Colombie (0-0).



Après le petit nul rapporté du Paraguay en milieu de semaine, l'Argentine avait l'obligation de réagir dimanche lors de la réception de son voisin uruguayen. La tâche n'était pas facile face à une Celeste au complet et motivée pour signer un coup à Buenos Aires. Mais, finalement, il n'y a pas vraiment eu de suspense dans cette partie. Les Albiceleste ont survolé les débats et l'ont emporté 3-0.

Messi atteint la barre des 80 buts

Et qui d'autre que Lionel Messi pour remettre les doubles champions du monde en ordre de marche ? Revanchard à la suite de sa prestation frustrante à Asuncion, le Parisien a retrouvé toute son efficacité. A la 38e, il a débloqué la situation sur une belle louche en forme de passe mais que personne n'a repris dans la surface. Une action sur laquelle Fernando Muslera s'est complètement troué. Ce n'était pas intentionnel de la part de La Pulga, mais ça comptait quand même et ça lui assurait un 80e but en sélection nationale.


A 1-0, les Argentins ont bénéficié de plus d'espaces et ont commencé à dérouler contre une équipe uruguayenne sans répondant. Lautaro Martinez confirmait son nouveau statut d'homme fort de l'Albiceleste en se montrant décisif à deux reprises. A la 44e minute, il a offert le ballon de break à Rodrigo De Paul, qui n'avait alors plus qu'à conclure. Et à la 62e, c'est lui-même qui s'est chargé d'alourdir la marque en reprenant un service de Giovani Lo Celso. Ça faisait alors 3-0 et la messe était dite.

Le Brésil abandonne ses premiers points

En s'imposant, l'Argentine a réduit à six points l'écart qui le sépare du leader sud-américain, le Brésil. La Seleçao n'a pas été capable de faire mieux que match nul contre la Colombie à l'extérieur (0-0), laissant échapper ses premiers points dans ces qualifications. Un partage de points qui n'a toutefois rien d'alarmant. Il faudrait une incroyable catastrophe pour voir les Auriverde rater leur premier Mondial l'été prochain. Le seul fait marquant de la soirée aura été la 100e cape internationale de l'ancien parisien, Thiago Silva.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.