Brésil : Guardiola, objectif prioritaire pour l'après-Tite

Brésil : Guardiola, objectif prioritaire pour l'après-Tite©Panoramic, Media365
A lire aussi

Axel Allag, Media365, publié le jeudi 07 avril 2022 à 20h00

Alors que l'actuel sélectionneur du Brésil, Tite, quittera son poste après la Coupe du monde 2022, la fédération brésilienne a ciblé Pep Guardiola comme successeur potentiel. D'après des informations de Marca, elle offrirait même un pont d'or au technicien de Manchester City pour le convaincre de diriger la Seleçao.


Et si Pep Guardiola devenait le prochain sélectionneur du Brésil ? Pour l'instant, la Seleçao est dirigée par Tite mais cela ne sera plus le cas après la Coupe du monde 2022, qui se déroulera du du 21 novembre au 18 décembre. Lancé à la conquête de la Premier League et toujours en course pour un éventuel sacre en Ligue des Champions, Guardiola est sous contrat jusqu'en juin 2023 avec les Citizens, et serait ciblé par la la Fédération brésilienne (CBF), qui a avancé ses pions pour ce projet. Ainsi, elle serait entrée en contact avec l'agent du natif de Santpedor, qui est son propre frère, Pere Guardiola.

Un contrat de 4 ans attend Guardiola

Après plusieurs réunions avec ce dernier, la Fédération brésilienne devrait proposer une offre concrète pour Pep Guardiola, selon Marca : un contrat de 4 ans ainsi qu'un salaire de 12 millions d'euros annuels. Suffisant pour faire possiblement de Guardiola le sélectionneur du Brésil jusqu'à la Coupe du monde 2026, qui sera organisée au Canada, au Mexique et aux États-Unis. Ce salaire est toutefois inférieur à celui que perçoit actuellement l'ancien entraîneur du Barça du côté de l'Etihad Stadium (20 millions d'euros annuels). Si Marca indique que la confiance règne autour d'un éventuel "oui" de Guardiola, ce dernier a été interrogé après le succès de Manchester City face à l'Atlético de Madrid, mardi soir en quart de finale aller de la Ligue des Champions (1-0).


"Le débat est clos"

Au micro de TNT Brasil, celui qui a déjà évoqué son rêve de diriger une sélection lors d'une Coupe du monde, a brisé les espoirs  de la Fédération brésilienne de façon tranchée. Interrogé sur la possibilité qu'il succède à Tite, l'entraîneur de Manchester City a ainsi répondu : "Au Brésil il y a suffisamment de bons entraîneurs brésiliens qui doivent entraîner la Seleçao. Il y a très bon entraîneurs brésiliens. Le débat est clos".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.