Liverpool

Liverpool : Salah "joue aux échecs littéralement tous les jours"

Liverpool : Salah "joue aux échecs littéralement tous les jours" ©Panoramic, Media365

, publié le 1 décembre

Voilà un footballeur de haut niveau qui sait se servir de son temps libre...



On ne sait pas si Mohamed Salah se sert des échecs pour dénouer les situations compliquées sur les terrains, face aux défenses de Premier League ou en Ligue des Champions, toujours est-il que l'Egyptien est un vrai passionné de ce jeu. "J'y joue littéralement tous les jours", explique ainsi la star de Liverpool (pour Sky Sports). "Je suis accro, j'utilise un pseudo en mettant mon nom suivi de quelques chiffres. On me demande si je suis Mohamed Salah, je réponds que oui mais les gens ne me croient pas, ils me disant que je mens. Alors je finis par leur dire que oui, en effet, je mens. Je ne suis pas aussi bon que Magnus Carlsen, le meilleur joueur du monde, mais j'espère qu'on pourra s'affronter un jour. Même si personne n'a aucune chance face à lui..."

Alexander-Arnold : "Se concentrer réellement sur son adversaire, ça vaut en football comme dans les échecs"

Son coéquipier Trent Alexander-Arnold, autre fans d'échecs, est bien placé pour le savoir puisqu'en 2018, il avait perdu face au génie norvégien en seulement... 17 coups. Il avait alors expliqué à quel point son hobby l'aidait à se concentrer sur la pelouse (pour Omnisport) : "Se concentrer réellement sur son adversaire, ce qu'il fait et comment il essaie d'attaquer pour essayer de vous toucher, ça vaut en football comme dans les échecs. On peut prendre des notes sur chacun des deux jeux et les utiliser dans l'autre."

Il y a deux ans, une photo de Cristiano Ronaldo face à Lionel Messi jouant aux échecs sur une malle Louis Vuitton avait été le cliché le plus partagé de l'histoire d'Instagram, mais il n'y a en revanche aucune appétence connue d'un des deux multiples Ballons d'Or (treize à eux deux, huit pour l'Argentin et cinq pour le Portugais) pour les échecs.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.