Argentine : Le penalty le plus bête de l'histoire ?

Argentine : Le penalty le plus bête de l'histoire ?©Panoramic, Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki, Media365 : publié le dimanche 19 mars 2023 à 18h52

Paolo Goltz, l'ancien joueur de Boca Juniors, se souviendra longtemps de son match du samedi 18 mars 2023. Le capitaine de Colon, club de Santa Fé, a tenté de jouer l'intox. Ce qui a failli passer, mais failli seulement...



Le match du week-end entre Independiente et Colon, en première division argentine, a été marqué par une scène pour le moins inhabituelle : un défenseur de l'équipe visiteuse a saisi le ballon à pleines mains dans sa propre surface, sur une passe de son gardien qui venait d'effectuer la sortie de but. Croyant que le jeu n'avait pas repris, et qu'il fallait justement qu'il aille poser le cuir sur la ligne de la surface de but, l'infortuné a logiquement conduit l'arbitre à signaler un penalty, même s'il lui a fallu utiliser la VAR pour en arriver à cette conclusion. Il y avait alors 1-1 à dix minutes de la fin, et les locaux n'ont visiblement jamais songé à rater volontairement le coup de pied de réparation pour faire preuve d'un hypothétique fair-play. Bien au contraire.

Au bout du bout du temps additionnel, à la 101eme minute, l'histoire retiendra que Ramon Abila a égalisé à nouveau au terme d'un penalty, après avoir suivi son premier tir repoussé par le gardien. Même si ce n'est pas banal, cette scène en rappelle tout de même quelques autres, comme c'était arrivé d'une autre manière à Nisa Saveljic à Parme en 1999, quand Bordeaux avait encaissé un cauchemardesque 6-0 en quarts de finale retour de Coupe de l'UEFA. Pour le sixième but, l'international yougoslave avait pris le ballon dans les airs à la 88eme minute, pensant probablement avoir entendu un coup de sifflet...

Et ce n'était décidément pas un week-end de penaltys, puisque le Rayo Vallecano a manqué en Liga une tentative jouée à deux. Isi Palazon, décalé par son partenaire Oscar Trejo, a fini par tirer au-dessus (voir la vidéo plus haut). Bien mal leur en a pris, puisqu'alors que les locaux menaient 2-1, ils ont vu le Sporting Gijon finalement égaliser à 2-2.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.