Le président du Stade Rennais insulte un arbitre

Le président du Stade Rennais insulte un arbitre©Panoramic
A lire aussi

6Medias, publié le dimanche 15 octobre 2017 à 12h10

Rien ne va plus au Stade Rennais. Après une nouvelle défaite samedi 14 octobre dans le derby face à Guingamp (0-2), les joueurs de Christian Gourcuff ne pointent qu'à la quinzième place du classement de Ligue 1, avec une seule victoire en neuf journées.

Un revers face au voisin guingampais qui est, selon le président du club, à mettre en partie au crédit de l'arbitrage. René Ruello n'a d'ailleurs pas hésité à insulter Frank Schneider, qui a officié durant la rencontre et avec lequel il a échangé quelques mots à l'issue du coup de sifflet final, comme l'évoque le quotidien L'Equipe.

"Après avoir échangé avec lui ce samedi soir, je peux, sans me tromper, assurer que M. Schneider est un prétentieux entêté et sûr de lui" a ainsi déclaré le président breton, avant d'ajouter que "comme tous les prétentieux, c'est un imbécile". Manifestement très remonté, il a ajouté qu'il était "bien regrettable de confier le sifflet à des profils psychologiques aussi caricaturaux. En plus, nous les payons royalement".



René Ruello, qui reproche à Frank Schneider ses décisions sur l'ouverture du score guingampaise et sur l'expulsion du Rennais Wahbi Khazri, a aussi déclaré que son club était "encore une fois victime d'une escroquerie arbitrale", jugeant que "l'arbitre a largement contribué à ce succès en tuant le match au moment où nous revenions dans la partie". La nervosité qui marque le début de saison du Stade Rennais semble désormais atteindre tous les échelons du club. Les prochains matchs seront cruciaux pour le club, sous peine de devoir se préparer à lutter jusqu'au bout pour le maintien dans l'élite.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU