Nottingham Forest : Une cascade de joueurs blessés à la CAN

Patrick Juillard, Media365, publié le lundi 26 février 2024 à 13h55

Trois joueurs de Nottingham Forest, le Nigérian Ola Aina et les Ivoiriens Willy Boly et Ibrahim Sangaré, sont revenus blessés de la CAN 2023, dont ils ont disputé la finale le 11 février dernier.

Nottingham Forest paye un lourd tribut à la CAN 2023. Deux semaines après la fin de cette trente-quatrième édition, conclue à Abidjan sur le troisième sacre de la Côte d'Ivoire, le club de Premier League n'a récupéré aucun de ses joueurs finalistes. Ni le Nigérian Ola Aina (27 ans, 40 sélections avec les Super Eagles), ni les Ivoiriens Willy Boly (33 ans, 15 sélections, 1 but avec les Eléphants) et Ibrahim Sangaré (26 ans, 36 sélections, 11 buts avec les Eléphants) ne sont bons pour le service sous la tunique rouge.

Contrarié, l'entraîneur Nuno Espirito Santo n'a pas caché un certain agacement en conférence de presse. « Nous avons quelques problèmes. Ola Aina, Willy Boly et Ibrahim Sangaré sont tous revenus blessés [de la CAN] et leur date de retour ne peut pas être programmée pour le moment », a avoué le technicien portugais, à la tête d'une équipe classée 16e de son championnat et concernée par la lutte pour le maintien dans l'élite anglaise.

Première pour Moussa Niakhaté

Ces trois absences n'arrangent pas les affaires de l'ancien manager du FC Porto et de Wolverhampton, obligé de bricoler aux postes défensifs. Et s'il a en revanche eu la satisfaction de voir le Sénégalais Moussa Niakhaté ouvrir son compteur pour Forest en réduisant le score sur le terrain d'Aston Villa (4-2), samedi pour le compte de la 26e journée de Premier League, le natif de Sao Tomé espère en particulier un retour rapide de Boly, apparu à 16 reprises avant son départ en sélection, et d'Aina, meilleure recrue de l'intersaison, avec 14 matchs joués (dont 12 titularisations) pour un but et une passe décisive.

Quant à Sangaré, son passage à l'infirmerie n'est pas le premier de l'exercice en cours, l'ancien pensionnaire du PSV ayant déjà manqué 26 jours de compétition pour cause de blessures depuis le mois d'août dernier.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.