Man City : Grealish fan de Ginola

Man City : Grealish fan de Ginola©Media365
A lire aussi

Rédaction Media365, publié le samedi 29 octobre 2022 à 10h35

Jack Grealish a révélé qu'il était un admirateur du Français David Ginola.



David Ginola n'a peut-être pas évolué dans les plus grands clubs anglais, mais il fait partie des joueurs français qui ont le plus marqué l'histoire de la Premier League. Le « Magnifico » a éclaboussé ce championnat par son talent au milieu des années 1990. L'ancien joueur de Newcastle, de Tottehham, d'Aston Villa et d'Everton a inspiré beaucoup de joueurs actuels. Y compris ceux qui étaient à peine nés à l'époque. Jack Grealish, le talentueux ailier de Man City, en fait partie.

Grealish : "Ginola était incroyable"

Grealish s'est confié dans un entretien à L'Equipe Magazine et il a reconnu que Ginola faisait partie de ses modèles. « J'étais très jeune, mais je me souviens un peu de son passage à Villa, a-t-il déclaré. Je me rappelle du but qu'il avait marqué contre Manchester City (2-2, le 16 décembre 2000) et de la célébration qui avait suivi (Ginola s'était mis torse nu pour prouver qu'il n'était pas en surpoids, contrairement à ce qu'avait affirmé son manager). Cette action illustrait bien sa force de caractère. Plus tard, quand j'ai joué à Villa, certaines personnes du club m'ont parlé de lui et j'ai regardé des vidéos compilant ses actions sur internet. Il était incroyable ».


Si Ginola est parvenu à se faire autant remarquer sur les pelouses anglaises c'est parce qu'il bénéficiait d'une certaine liberté sur le terrain. Grealish en avait, lui aussi, dans son précédent club. Mais, à City, Pep Guardiola impose un cadre plus strict. Est-ce frustrant ? La réponse de l'international anglais : « A Villa, j'étais censé jouer à gauche, mais dans les faits, j'étais autorisé à changer de position si j'estimais que c'était nécessaire. Avec Pep, évidemment, c'est différent. Il me dit de me sentir libre, mais c'est dans un cadre structuré, avec un positionnement précis sur le terrain. Avec lui, si tu es ailier gauche, eh bien tu restes sur la gauche. Mais évidemment, tu ne te plains pas car c'est le meilleur manager ».

Vos réactions doivent respecter nos CGU.