JO 2018 : "Il y aura forcément du dopage", déplore Martin Fourcade

JO 2018 : "Il y aura forcément du dopage", déplore Martin Fourcade©Capture RTL

Source RTL, publié le jeudi 05 octobre 2017 à 11h11

Le 9 février 2018 ne sera pas un jour comme les autres pour Martin Fourcade. Ce soir-là, le biathlète français sera le porte-drapeau de la délégation tricolore lors de la cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques de Pyeongchang (Corée du Sud).

Cet hiver, le sportif retrouvera notamment les athlètes russes, épinglés dans une affaire de dopage d'État.

Ces Jeux seront-ils propres ? "Il y aura forcément du dopage auxJeux olympiques, il y en a depuis longtemps. J'espère que ce ne sera pas un dopage massif et je suis persuadé que ce ne sera pas un dopage massif, comme ça l'a été à Sotchi (en 2014, ndlr)." Le biathlète n'imagine pas une seule seconde les Jeux d'hiver sans la Russie. Ce "serait triste", pense-t-il. "Je suis arrivé à faire abstraction de ça (du dopage, ndlr), sinon ça vous ronge."



Alors que le climat géopolitique est des plus tendus entre la Corée du Nord et les États-Unis, ces Jeux olympiques 2018 doivent-ils vraiment avoir lieu ? La délégation française doit-elle s'y rendre ? Martin Fourcade répond avec un double discours : celui du citoyen puis du sportif. "Ce n'est jamais bon signe quand deux puissances sont en froid (...) Puis, j'ai le discours du sportif, qui est concentré sur sa compétition et qui ne se pose pas la question de savoir si on va y aller ou pas. Ce n'est pas à moi de prendre cette décision."

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU