JO 2016 : une rampe d'accès du site de voile s'effondre à cause d'une mer agitée

JO 2016 : une rampe d'accès du site de voile s'effondre à cause d'une mer agitée©Reuters

6Medias, publié le dimanche 31 juillet 2016 à 16h01

Les problèmes s'accumulent à Rio, à quelques jours seulement de la cérémonie d'ouverture des Jeux Olympiques. Après un incendie qui s'est déclaré dans le village des athlètes, un nouvel incident a eu lieu samedi 30 juillet.

La rampe d'accès principale à la Marina da Gloria, le site des compétitions de voile, s'est partiellement effondrée. Les vents violents et une mer agitée expliqueraient les dégâts causés sur cette structure temporaire, utilisée pour la mise à l'eau des bateaux.

Pour réparer la rampe d'accès, le comité d'organisation des JO a fait appel en urgence à la compagnie de construction du projet, laquelle a assuré que les travaux seraient effectués dans un délai de quatre jours maximum. Les épreuves de voile débutent dans un peu plus d'une semaine, le 8 août. Les entraînements des athlètes ne sont pas affectés par cet incident puisqu'ils peuvent utiliser la rampe d'accès permanente, située tout près de la structure endommagée.

Mark Adams, le porte-parole du Comité international olympique, a indiqué à l'agence Associated Press que "ce serait une erreur de faire une grosse histoire" de ce nouveau problème qui touche les infrastructures des JO. "Au cours de la préparation pour les Jeux, des choses se produisent", s'est-il justifié. À noter que la météo capricieuse à Rio a fait des dégâts sur la plage de Copacabana, où des studios de télévision ont été inondés près du site des compétitions de volleyball.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
44 commentaires - JO 2016 : une rampe d'accès du site de voile s'effondre à cause d'une mer agitée
  • ...L'idéal olympique, comme le voyait Pierre de Coubertin, n'existe plus...Aujourd'hui, seul compte le fric...L'essentiel n'est pas de vaincre...Mais de gagner du pognon !!!

  • Ces JO de Rio, maintenant, en fait,
    On s'en fout complètement !!
    Ce qui va devenir intéressant, c'est qui parmi les incompétents-corrompus qui pullulent au Brésil va remporter la médaille d'or de la plus grosse bourde, celle qui blessera, ou pire, le plus grand nombre de personnes, spécialement parmi les touristes-spectateurs qui auront eu l'inconscience d'aller là-bas.

  • pour ceux qui n'aiment pas la TV réagissez et ne ralez plus ! faites comme nous : Nous on a arretez de payer la taxe.

    Pour gg25
    Une simple case à cocher sur votre prochaine déclaration de revenus, indiquant que vous ne possédez pas de récepteur de télévision (au début de la déclaration).

  • En fait il faut reprendre le slogan de nos intellectuels , et oui qu'es que nous ferions sans eux ? Le risque zéro n'existe pas , ou pas d'amalgame , ou on ne fait pas d'omelettes , et ptati et patata , non ça c'était quand j'étais beaucoup plus jeune et pourtant les boulimiques de l'évenementiel , ne sont jamais rassasiés , d'ailleurs ils sen foutent complétement , ce qui compte pour eux c'est le fric , après l'évènement en lui même bof , les jeux c'est déjà du passé , la machine médiatique enfume la planète soit disant que c'est pour la croissance , Nous on est peinard ,ce serait plus la décroissance , faut dire que quand tu payes 7 mois pour en vivre 12 , c'est le vrai bonheurs social .Bon courage aux pauvres Brésiliens , nous on se prépare aux afters sur le dopage ,et les médailles en chocolat .

  • Foot, JO = pompes à fric.
    Il est anormal que des pays qui n'arrivent pas à endiguer la misère de leur peuple, s'endettent pour faire des jeux où le sport passe presque en deuxième plan, par rapport à l'esbroufe