Guerre en Ukraine : Maracineanu enjoint aux sportifs français de ne pas se rendre en Russie

Guerre en Ukraine : Maracineanu enjoint aux sportifs français de ne pas se rendre en Russie©Media365

Faraj Benlahoucine, Media365, publié le lundi 28 février 2022 à 11h29

A la suite d'une réunion avec des représentants du sport français, Roxana Marcineanu a enjoint publiquement aux sportifs français de ne pas se rendre en Russie.

Le déclenchement de la guerre en Ukraine par la Russie, aussi brutal que l'indignation suscitée partout à travers le globe, a naturellement engendré des bouleversements. Politiques, économiques, et dans une moindre mesure, sportifs également. Parmi les premières mesures fortes prises à l'encontre du pays dirigé par Vladimir Poutine, le Grand-Prix de Formule 1 de Russie a été annulé par la FIA. Censée se tenir à Sotchi au mois de septembre prochain, la course automobile a été retirée du calendrier. Autre instance puissante du monde du sport, l'UEFA a aussi tapé du poing sur la table. Initialement programmée à Saint-Pétersbourg le 28 mai 2022, la finale de la Ligue des champions de football a été délocalisée et se tiendra au Stade de France.



Des signes forts dont l'écho a retenti jusque dans les plus hautes sphères du sport français. La ministre des Sports, Roxana Maracineanu, a organisé en urgence une réunion ce vendredi avec des personnalités majeures telles que Brigitte Henriques, présidente du CNOSF, Marie-Amélie Le Fur, président du Comité paralympique et des présidents de Ligue selon Ouest France. Toujours d'après ce même quotidien, l'ancienne nageuse aurait réclamé lors de cette assemblée qu'aucune sélection, aucun club ou encore même aucun sportif à titre individuel, ne se rende sur le territoire russe en vue de participer à un match ou une compétition quels qu'ils soient. Les premiers impactés par cette mesure sont les volleyeurs, champions olympiques depuis l'été dernier.

Quid des sportifs russes souhaitant se rendre en France ?

En quête d'une médaille d'or aux Mondiaux, les Bleus ne prendront pas part à ce rendez-vous si la compétition est maintenue en Russie. Cependant, quid de la venue de sportifs russes pour des épreuves se tenant dans l'Hexagone ? Aucune consigne n'aurait été distillée à ce sujet. Néanmoins, au vu de l'importance et de l'impact de ce conflit, y compris chez les ménages français, nul doute que les voix s'élèveront lorsque cette éventualité se présentera. Engagés en Ligue Europa, Lyon et Monaco disputeront leur 8eme de finale à partir de la semaine prochaine. Une compétition de football dans laquelle le club du Spartak Moscou demeure toujours en lice et pourrait représenter un adversaire potentiel de ces deux clubs tricolores en quart de finale en cas de qualification.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.