Des jauges proportionnelles à la capacité des stades finalement ?

Des jauges proportionnelles à la capacité des stades finalement ?©Panoramic, Media365
A lire aussi

Emmanuel LANGELLIER, Media365 : publié le jeudi 30 décembre 2021 à 11h46

Alors que des jauges de 2 000 spectateurs maximum en intérieur et 5 000 personnes maximum en extérieur ont été instaurées face à la crise sanitaire que traverse la France, la donne pourrait évoluer.



La France est, on le sait, au cœur d'une terrible 5eme vague de Covid-19 qui touche tout le pays et perturbe la vie quotidienne. Le monde du sport est lui aussi impacté et le gouvernement a annoncé de nouvelles mesures lundi pour tenter de faire face. Des jauges partielles ont été à nouveau instaurées comme l'an passé dans les enceintes sportives, à partir de la semaine et au moins jusqu'au 23 janvier inclus : 2 000 spectateurs maximum en intérieur, 5 000 personnes maximum en extérieur.

Un amendement permettant d'instaurer des jauges proportionnelles à la capacité des stades voté

Mais la situation pourrait évoluer car la Commission des lois de l'Assemblée Nationale a voté mercredi un amendement permettant d'instaurer des jauges proportionnelles à la capacité des stades. Du « bon sens » selon Sacha Houlié, le député à l'origine de l'amendement. « C'était une question de bon sens. Les jauges dans les stades et salles de spectacle seront établies à partir du prorata de la capacité d'accueil et non pas en valeur absolue », a commenté le député LREM sur Twitter.


Cependant, la disposition n'est pas encore officielle. Le projet de loi doit en effet passer devant le Parlement dans les prochains jours. Si l'amendement finit par passer, ce serait une victoire pour les présidents de clubs qui s'étaient élevés contre les mesures prises par l'exécutif en début de semaine. La Ligue Nationale de rugby s'était notamment montrée inquiète et prévoyait « des répercussions économiques lourdes » pour les clubs, tandis que le directeur général de La Rochelle parlait lui de « coup de massue ». Les rencontres de Top 14, de Pro D2, et de Ligue 1-Ligue 2 pourraient donc se disputer devant, certes, un nombre de spectateurs limité, mais différencié selon les capacités respectives des stades. Il n'y aurait plus un nombre fixé à 5000 spectateurs et l'objectif d'éviter de nouveaux huis clos dans les enceintes serait atteint.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.