Les réactions de la 10eme étape

Les réactions de la 10eme étape©Media365
A lire aussi

Clément Pédron, Media365, publié le mardi 06 juillet 2021 à 19h00

Le Britannique Mark Cavendish s'est imposé, ce mardi, au sprint à Valence devant Wout van Aert et Jasper Philipsen. Le sprinteur de la Deceuninck-Quick Step a remporté une 33eme victoire sur le Tour de France et n'est plus qu'à une unité de la légende Eddy Merckx. Découvrez les principales réactions.


Mark Cavendish (GBR/Deceuninck - Quick Step) - Maillot vert et vainqueur de l'étape

« Je crois qu'on a fait exactement ce que l'on peut voir dans les magazines quand il s'agit de faire un train. Les gars ont tous été énormes à l'avant, j'ai été très, très bien emmené, avec une pointe de vitesse folle. La dernière fois que j'étais venu ici, on avait déjà fait un train comme ça. Nous avons très bien étudié cette fin d'étape, il y avait ce dernier virage important où nous avons gardé de la vitesse. Nous avons été un peu perdus dans le vent alors qu'on avait tenté une bordure. Nous sommes tellement confiants dans cette équipe lorsque nous nous engageons dans un sprint comme ça. Je suis très heureux, c'est facile pour moi d'être dans cette équipe. Nous avons un vainqueur du Tour des Flandres, le champion du monde, ils sont tous excellents. Sur la route, il ne peut pas nous arriver grand-chose mais c'est à moi de terminer le boulot et il faut bien le faire quand on est emmené de la sorte. »

Tadej Pogacar (SLO/UAE Team Emirates) - Maillot jaune

« La journée d'hier s'est bien passée, j'ai dormi longtemps, j'ai un peu roulé et j'ai surtout eu beaucoup de massages pour bien récupérer. Nous sommes prêts à défendre ce maillot jaune. Demain, l'épreuve va être exigeante, nous nous sommes préparés à tous les temps en altitude mais on ne saura véritablement que demain. Il faudra monter deux fois le mont Ventoux, ça va être dur physiquement et mentalement. Il faudra jeter un œil aux éventuelles échappées pour ne pas se faire surprendre. »

Wout Van Aert (BEL/Jumbo-Visma) - 2eme de l'étape

« J'étais très bien placé, mon coéquipier Mike Teunissen a fait un énorme boulot pour me mettre dans les meilleures dispositions. Je pense avoir fait la meilleure deuxième roue de Cavendish dans ce Tour mais il était plus fort. Je pense que c'était possible de revenir encore un peu mais pas pour le battre. Je reste satisfait car les jambes sont présentes, j'ai bien récupéré de la journée de repos de lundi. C'était plutôt amusant aujourd'hui seulement j'ai été battu par plus fort. »

Jasper Philipsen (BEL/Alpecin-Fenix) - 3eme de l'étape

« C'est sûr que c'est plus facile quand on a un train comme la Deceuninck-Quick Step pour faire un sprint. On n'a pas le même effectif, on arrive de derrière on va dire... Je n'ai pas réussi à être dans la roue de Cavendish. Il faut se battre pour être à ses côtés et espérer jouer le sprint. »

Nacer Bouhanni (FRA/Arkéa-Samsic) - 4eme de l'étape

« J'ai failli me faire piéger dans la bordure à cause du vent, j'étais à la limite mais j'ai réussi à me mettre devant. En revanche, on n'a pas réussi à s'organiser après la flamme rouge. J'ai utilisé mes cartouches pour me placer avant même de débuter le sprint. Avec le vent, c'était impossible de le battre. Il a été emmené à la perfection pour qu'il gagne. Je pense qu'avec Daniel McLay et Clément Russo avec moi, on aurait pu faire beaucoup mieux. »

Sources : France Télévisions et Eurosport.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.