Jumbo-Visma : Roglic pense pouvoir battre Pogacar

Jumbo-Visma : Roglic pense pouvoir battre Pogacar©Panoramic, Media365
A lire aussi

Marie Mahé, Media365, publié le mercredi 29 juin 2022 à 14h00

Ce mercredi, présent en conférence de presse, le Slovène Primoz Roglic, pensionnaire de la formation Jumbo-Visma, a estimé pouvoir battre son compatriote Tadej Pogacar (UAE Emirates) sur le prochain Tour de France.



J-2 avant le début de l'édition 2022 du Tour de France. Une épreuve qui partira ce vendredi, du côté de Copenhague au Danemark, pour se terminer le dimanche 24 juillet prochain. En attendant, via des conférences de presse, les différentes formations présentes sur cette Grande Boucle se livrent, comme de coutume. Ce mercredi, c'était notamment le tour de l'équipe néerlandaise Jumbo-Visma. Comme depuis ces dernières années, elle visera certainement la victoire finale, au niveau du classement général, avec le Danois Jonas Vingegaard, mais également et surtout le Slovène Primoz Roglic. Mais ce dernier aura, encore une fois, comme principal adversaire son compatriote Tadej Pogacar, pensionnaire de la formation UAE Emirates et double tenant du titre. Mais Roglic est particulièrement confiant et estime pouvoir battre Pogacar cette année.

"Nous pensons que nous pouvons le battre"

A ce sujet, et dans des propos rapportés par l'AFP, le Slovène a ainsi notamment déclaré : "Nous sommes une équipe forte avec beaucoup de bonnes individualités. Tant que nous travaillons ensemble et que nous faisons du mieux possible, nous pensons que nous pouvons le battre." D'autant plus que Primoz Roglic est plutôt en forme, lui qui a ainsi notamment remporté, au tout début de ce mois de juin, le Critérium du Dauphiné, course de préparation au Tour de France, juste devant Vingegaard. Une course où son grand rival n'était alors pas présent. De son côté, Vingegaard, deuxième du Tour de France l'année dernière, a confié : "Bien sûr, j'ai plus de pression. Je suis l'un des leaders de la plus grande course au monde. Mais cela ne m'affecte pas. Evidemment cela fait une grande différence d'être deux leaders au lieu d'un. Nous allons vraiment prendre le départ avec deux leaders et nous espérons que nous pourrons défier Pogacar." A leurs côtés, Grischa Niermann, leur directeur sportif, a tenu à rappeler : "Pogacar est le grand favori."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.