8eme étape : Van Aert plus en vert que jamais... Pour qui les maillots distinctifs ?

8eme étape : Van Aert plus en vert que jamais... Pour qui les maillots distinctifs ?©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, Media365, publié le samedi 09 juillet 2022 à 18h24

Intouchable au sprint sur les hauteurs de Lausanne, Wout Van Aert a mis au pas ses rivaux dans la course au maillot vert. Tadej Pogacar, quant à lui, n'a pas hésité à grappiller au jeu des bonifications.



CYCLISME / TOUR DE FRANCE 2022
8eme étape - Dole-Lausanne (186,5km) - Samedi 9 juillet 2022

La vie des maillots

Maillot jaune : Tadej Pogacar (SLO/UAE Team Emirates)

Les « gains marginaux », Tadej Pogacar semble en avoir fait une religion. Après avoir repris du temps grâce aux bonifications prises à Longwy puis au sommet de La Super Planche des Belles Filles, le leader du classement général a remis ça à Lausanne. S'il n'a pas pu signer une troisième victoire d'étape consécutive, le Slovène a distancé tous ses rivaux de quatre secondes supplémentaires en terminant troisième de cette étape et avant de voir le Tour de France attaquer les Alpes.

Maillot vert : Wout Van Aert (BEL/Jumbo-Visma)

La messe est-elle déjà dite ? S'il a assuré le minimum à l'occasion du sprint intermédiaire, Wout Van Aert a donné à son maillot vert une couleur encore plus éclatante grâce à sa deuxième victoire d'étape sur ce Tour de France 2022. Alors que Fabio Jakobsen s'est vite relevé, terminant à plus de six minutes, Wout Van Aert a désormais un gouffre d'avance sur son plus proche rival, qui pointe à 115 points. Le Néerlandais pourrait même voir sa deuxième place être menacée par... Tadej Pogacar.

Maillot à pois : Magnus Cort Nielsen (DAN/EF Education-Easypost)

Avec seulement six points à prendre au maximum et grâce à la troisième place de Tadej Pogacar à l'arrivée, Magnus Cort Nielsen conserve un maillot à pois qui lui va si bien. Le Danois a essayé de se glisser dans l'échappée pour le consolider mais sans y parvenir. La mission sera toutefois plus compliquée dans les jours à venir, dans les Alpes.

Maillot blanc : Tadej Pogacar (SLO/UAE Team Emirates)

S'il a pris un peu de terrain à ses rivaux au classement général, Tadej Pogacar a logiquement fait de même à celui du maillot blanc. Seul Tom Pidcock, qui pointe à plus d'une minute et demie, pourrait faire de l'ombre au leader de l'équipe UAE Team Emirates.

Classement par équipes : Ineos Grenadiers (GBR)

Grâce à Tom Pidcock, Geraint Thomas et Adam Yates, la formation Ineos Grenadiers a su imiter l'équipe Jumbo-Visma et placer ses trois premiers membres dans le temps du vainqueur. En conséquence, l'écart entre les deux leaders du classement par équipes reste de 26 secondes quand EF Education-Easypost perd un peu de terrain et pointe à plus de six minutes.

Combatif du jour : Mattia Cattaneo (ITA/Quick-Step Alpha Vinyl)

Aux côtés de Frederik Frison et Fred Wright, Mattia Cattaneo n'a pas économisé ses efforts afin de résister aux équipes de puncheurs et garder l'espoir de remporter cette 8eme étape. Si tout ceci a finalement été vain, le coureur de l'équipe Quick-Step Alpha Vinyl a convaincu le jury du prix de la combativité ce samedi.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.