Giro (E17) : Belle revanche à Madonna di Campiglio pour Ben O'Connor

Giro (E17) : Belle revanche à Madonna di Campiglio pour Ben O'Connor©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, publié le mercredi 21 octobre 2020 à 16h21

Battu par Jan Tratnik ce mardi à San Daniele del Friuli, Ben O'Connor a pris sa revanche en remportant la 17eme étape du Giro ce mercredi au sommet de Madonna di Campiglio. João Almeida conserve le maillot rose.



Ben O'Connor tient sa revanche ! Dominé par Jan Tratnik et l'équipe Bahrain-McLaren à l'occasion de l'arrivée à San Daniele del Friuli ce mardi, l'Australien de la formation NTT n'a pas commis une deuxième fois la même erreur à l'occasion de la 17eme étape, se concluant au sommet de Madonna di Campiglio ce mercredi, pour enfin lever les bras sur le Tour d'Italie. Une étape de montagne qui a démarré très fort, le peloton étant sur un rythme échevelé après le départ de Bassano del Grappa. La première tentative d'échappée ne s'est formée qu'après 40 kilomètres de course... et n'a pas fait plus de sept kilomètres aux avant-postes. Dans la foulée, un groupe plus copieux a tenté sa chance avec 18 coureurs dont Ruben Guerreiro, en chasse aux points pour le maillot bleu de meilleur grimpeur. Après avoir ferraillé avec ce groupe, l'équipe Deceuninck-Quick Step s'est finalement décidée à laisser partir. Plusieurs coureurs dont Geoffrey Bouchard ont ensuite fait la jonction pour former la grande échappée de cette étape. La première ascension de la journée, la Forcella Valbona (21,9km à 6,6%) a vu Ruben Guerreiro prendre le maximum de points et arracher le maillot de meilleur grimpeur des épaules de Giovanni Visconti.

Guerreiro a fait le boulot

Dans le même temps, le peloton a laissé plus de six minutes à cette échappée, qui a déjà pu réfléchir à la victoire à Madonna di Campiglio. Même résultat au sommet du Monte Bondone (20,2km à 6,8%), permettant au coureur de l'équipe EF de creuser l'écart pour ce classement annexe mais la descente a surtout vu la tension monter dans le groupe de tête. En effet, Dario Cataldo est passé à l'offensive pour creuser une avance allant jusqu'à 40 secondes avant d'être repris par six coureurs à 51 kilomètres de l'arrivée. Thomas de Gendt, Hermann Pernsteiner puis Davide Villella ont également pu faire leur retour à l'avant de la course. Après le Passo Durone, avant-dernière difficulté du jour, Rohan Dennis et Thomas de Gendt ont essayé de s'isoler alors que, dans le peloton, le porteur du maillot rose João Almeida en a été quitte pour une belle frayeur avec une glissade qui ne l'a toutefois pas mis à terre. Une offensive vaine pour le baroudeur belge qui n'a toutefois pas abandonné l'idée, attaquant de nouveau à 26 kilomètres de l'arrivée.

O'Connor a eu de la suite dans les idées, Almeida toujours en rose

Avant la montée finale vers Madonna di Campiglio, Victor de la Parte s'est sacrifié pour Ilnur Zakarin mais c'est bien Thomas de Gendt qui a une nouvelle fois imposé un tempo soutenu pour tenter de faire craquer ses rivaux. A neuf kilomètres de l'arrivée Rohan Dennis a placé un nouveau démarrage, auquel le Russe a su répondre mais c'est Ben O'Connor qui a eu le dernier mot. Parti en solitaire à huit kilomètres du sommet, l'Australien a fait mieux que résister pour rapidement creuser un avantage d'une vingtaine de secondes sur un trio composé d'Hermann Pernsteiner, Thomas de Gendt et Ilnur Zakarin. Le Belge et le Russe n'ayant visiblement pas les jambes pour revenir sur la tête de course, l'Autrichien est parti seul à six kilomètres de l'arrivée mais il a rapidement plafonné pour échouer sur la ligne d'arrivée à 31 secondes d'un Ben O'Connor ravi d'avoir pris sa revanche. Derrière, la course au maillot rose a été moins intense que la veille. Si Jai Hindley et Wilco Kelderman ont tenté un mouvement dans le final, mettant sur les nerfs João Almeida, la donne n'a pas changé et le Portugais conserve 17 secondes d'avance sur le Néerlandais à la veille de l'étape passant par le mythique Stelvio.

CYCLISME / GIRO 2020
17eme étape - Bassano del Grappa-Madonna di Campiglio (203km) - Mercredi 21 octobre 2020
1- Ben O'Connor (AUS/NTT) en 5h50'59''
2- Hermann Pernsteiner (AUT/Bahrain-McLaren) à 31''
3- Thomas de Gendt (BEL/Lotto-Soudal) à 1'10''
4- Ilnur Zakarin (RUS/CCC) à 1'13''
5- Kilian Frankiny (SUI/Groupama-FDJ) à 1'55''
6- Harm Vanhoucke (BEL/Lotto-Soudal) à 2'49''
7- Davide Villella (ITA/Movistar) à 3'29''
8- Oscar Rodriguez (ESP/Astana) à 3'29''
9- Amanuel Gebreigzabhier (ERY/NTT) à 3'30''
10- Jesper Hansen (DAN/Cofidis) à 4'32''
...

Classement général après 17 étapes (sur 21)
1- João Almeida (POR/Deceuninck-Quick Step) en 71h41'18''
2- Wilco Kelderman (PBS/Sunweb) à 17''
3- Jai Hindley (AUS/Sunweb) à 2'58''
4- Tao Geoghegan Hart (GBR/Ineos Grenadiers) à 2'59''
5- Pello Bilbao (ESP/Bahrain-McLaren) à 3'12''
6- Rafal Majka (POL/Bora-Hansgrohe) à 3'20''
7- Vincenzo Nibali (ITA/Trek-Segafredo) à 3'31''
8- Domenico Pozzovivo (ITA/NTT) à 3'52''
9- Patrick Konrad (AUT/Bora-Hansgrohe) à 4'11''
10- Fausto Masnada (ITA/Deceuninck-Quick Step) à 4'26''
...
19- Aurélien Paret-Peintre (FRA/AG2R-La Mondiale) à 28'45''
...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.