Vuelta : Martin garde le moral

Vuelta : Martin garde le moral©Media365

Paul Rouget, Media365 : publié le lundi 23 août 2021 à 11h41

Descendu à la 20e place du classement général, Guillaume Martin (Cofidis) reste malgré tout optimiste et compte bien profiter des opportunités sur les deux dernières semaines du Tour d'Espagne.



Alors qu'il visait le général de cette Vuelta 2021, Guillaume Martin (Cofidis), qui affichait dimanche matin 5 minutes et 34 secondes de retard sur Primoz Roglic (Jumbo-Visma), ne savait pas encore s'il allait poursuivre dans cette voie ou changer d'objectif pour les deux dernières semaines de course. Mais si cette neuvième étape ne lui a pas souri, puisqu'il n'a pu prendre que la 24e place, à 5'04" du vainqueur Damiano Caruso (Bahrain Victorious), et qu'il est désormais 20e du classement général avec 9'39" de retard sur Roglic, le Normand garde le moral, même s'il concède que sa première semaine a été "un peu compliquée".

"Il y a moyen de bien remonter"

"Les jambes n'étaient pas forcément au niveau espéré et j'ai pas mal souffert de la chaleur, reconnaît-il encore. Malgré tout, il y a eu des moments où ça allait un peu mieux, donc je pense qu'il y a matière à faire de belles choses d'ici la fin de la Vuelta. J'espère monter en pression. Je suis vingtième au général, et peut-être qu'en prenant une échappée il y a moyen de bien remonter. Je ne suis pas encore très distancé. Je reste donc motivé et combatif, et je pense qu'il va y avoir pas mal d'opportunités maintenant, et pas mal d'étapes où les échappées vont pouvoir aller au bout. À moi d'être intelligent pour essayer de les prendre." Le huitième du dernier Tour de France est toutefois le premier Français du général, devant Rémy Rochas (23e, +18'09"), Geoffrey Bouchard (28e, +24'58") et Lilian Calmejane (31e, +30'20"), Rudy Molard (32e, +32'46"), Clément Champoussin (34e, +33'12") et Romain Bardet (38e, +35'16"), qui a beaucoup perdu dimanche.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.