Vuelta (E13) : Sénéchal s'impose devant Trentin, Eiking toujours en rouge

Vuelta (E13) : Sénéchal s'impose devant Trentin, Eiking toujours en rouge©Media365

Guillaume MARION, Media365, publié le vendredi 27 août 2021 à 17h40

Ce vendredi, Florian Sénéchal (Deceuninck-Quick Step) a profité de la défaillance de certains sprinteurs pour remporter devant Matteo Trentin (UAE Team Emirates) la 13eme étape de la Vuelta, entre Belmez et Villanueva de la Serena (203,7km). Odd Christian Eiking (Intermarché-Wanty-Gobert Matériaux) reste en rouge.



Première victoire française en 2021 sur la Vuelta ! Ce vendredi, lors de la 13eme étape disputée entre Belmez et Villanueva de la Serena (203,7km), Florian Sénéchal a surpris tout le monde en s'imposant au sprint devant l'Italien Matteo Trentin (UAE Team Emirates). Alors que son leader Fabio Jakobsen a failli sur la fin, le poisson-pilote tricolore de la formation Deceuninck-Quick Step n'a pas raté sa chance de signer la première victoire de sa carrière sur un Grand Tour. Le natif de Cambrai devient du même coup le 60eme Bleu à remporter une étape sur le Tour d'Espagne. Avant le retour de la montagne ce samedi, cette étape pour les sprinteurs n'a donc pas forcément eu le final escompté. Lors de la plus longue journée de cette édition, trois hommes ont en tout cas rapidement animé les choses à l'avant, à savoir Alvaro Cuadros (Caja Rural-Seguros RGA), Luis Angel Maté (Euskaltel-Euskadi) et Diego Rubio (Burgos-BH). Malheureusement pour eux, au sein du peloton, trois formations ont roulé et n'ont pas laissé filer l'échappée du jour, bloqué à environ deux minutes maximum. En effet, la Deceuninck-Quick Step pour Jakobsen, la Groupama-FDJ pour Arnaud Démare et DSM pour Alberto Dainese avaient visiblement une autre idée en tête et ont fait le travail pour leur sprinteur.

Sénéchal, la belle surprise du jour

Par la suite, alors que des bordures ont coupé le peloton en plusieurs morceaux, Cuadros, Maté et Rubio ont finalement été repris après avoir passé 170 kilomètres devant. En tête au sprint intermédiaire, le maillot vert semblait se diriger vers un nouveau succès, sa formation faisant la différence pour distancer certains de ses concurrents, dont Démare. Mais, le Néerlandais, victime d'un problème mécanique, a fini par lâcher le train de ses coéquipiers dans les derniers kilomètres. Une défaillance dont a pleinement profité Sénéchal, Alexander Krieger (Alpecin-Fenix) ayant tenté de lancer les hostilités en vain. Plus fort que le sprinteur italien Trentin, le Français a alors triomphé à Villanueva de la Serena. Au général, pas de changement, les premiers sont arrivés à 11 secondes du vainqueur du jour et le Norvégien Odd Christian Eiking (Intermarché-Wanty-Gobert Matériaux) reste donc en rouge. Classé 10eme ce vendredi, Egan Bernal (Ineos Grenadiers) a tout de même grapillé cinq secondes sur ses rivaux, mais reste au 7eme rang. Après plusieurs étapes plutôt plates ces derniers jours, les choses vont à nouveau se compliquer avec le retour de la montagne samedi. Toujours 2eme du général, le Français Guillaume Martin sera notamment attendu avant la journée de repos, prévue ce lundi 30 août.



 CYCLISME - UCI WORLD TOUR / VUELTA 2021
13eme étape - Belmez - Villanueva de la Serena (203,7km) - Vendredi 27 août 2021
1- Florian Sénéchal (FRA/Deceuninck-Quick Step) en 4h58'23''
2- Matteo Trentin (ITA/UAE Team Emirates) mt
3- Alberto Dainese (ITA/DSM) à 2''
4- Luka Mezgec (SLO/BikeExchange) à 3''
5- Stan Dewulf (BEL/AG2R-Citroën) mt
6- Piet Allegaert (BEL/Cofidis) mt
7- Itamar Einhorn (ISR/Israël Start-Up Nation) mt
8- Antonio Soto (ESP/Euskaltel-Euskadi) mt
9- Rui Oliveira (POR/UAE Team Emirates)
10- Egan Bernal (COL/Ineos Grenadiers) à 6''
...

 Classement général après 13 étapes (sur 21)
1- Odd Christian Eiking (NOR/Intermarché-Wanty-Gobert Matériaux) en 50h31'52''
2- Guillaume Martin (FRA/Cofidis) à 58''
3- Primoz Roglic (SLO/Jumbo-Visma) à 1'56''
4- Enric Mas (ESP/Movistar) à 2'31''
5- Miguel Angel Lopez (COL/Movistar) à 3'28''
6- Jack Haig (AUS/Bahrain Victorious) à 3'55''
7- Egan Bernal (COL/Ineos Grenadiers) à 4'41''
8- Adam Yates (GBR/INEOS Grenadiers) à 4'57''
9- Sepp Kuss (USA/Jumbo-Visma) à 5'03''
10- Felix Grossschartner (AUT/Bora-Hansgrohe) à 5'38''
...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.