Classiques : Paris-Roubaix à nouveau menacé par le coronavirus

Classiques : Paris-Roubaix à nouveau menacé par le coronavirus©Media365
A lire aussi

Guillaume MARION, publié le lundi 22 mars 2021 à 12h05

Annulé en 2020 à cause du coronavirus, Paris-Roubaix pourrait subir le même sort en 2021 d'après Michel Lalande, le préfet du Nord et des Hauts-de-France, qui a évoqué cette possibilité sur France Bleu Nord.



Aura-t-on malheureusement droit à une nouvelle année sans Paris-Roubaix ? Reportée d'avril à octobre et finalement annulée en 2020 à cause de la pandémie de coronavirus dans le monde, la course pourrait également ne pas voir le jour en 2021. C'est du moins la possibilité que Michel Lalande a confié ce lundi. Interrogé sur le sujet, ce dernier s'est montré pour le moins pessimiste en ce qui concerne le maintien d'une des classiques flandriennes, qui doit avoir lieu le dimanche 11 avril prochain. « C'est une excellente question ! Je vous ferai une réponse quand le moment sera venu mais vous pouvez la deviner. Je vois le ciel moins bleu... Les Belges arrivent à maintenir les courses cyclistes ? Il faudra m'expliquer la cohérence avec les gestes barrières et tout le reste », a notamment expliqué le préfet du Nord et des Hauts-de-France ce lundi, sur les ondes de France Bleu Nord, à la suite d'une question sur le maintien ou non de Paris-Roubaix cette année.

Réponse cette semaine pour Paris-Roubaix ?

Si d'après L'Equipe, du côté d'ASO, qui organise la course, « les équipes continuent de travailler en vue de la course », le doute est donc permis car les indicateurs épidémiologiques ne sont actuellement pas bons dans les Hauts-de-France, région où le confinement a fait son retour. Une décision pourrait d'ailleurs rapidement être prise à ce sujet. L'annulation de la classique serait alors un coup dur dans la saison cycliste, alors que Paris-Nice ou encore Milan-Sanremo ont notamment pu se tenir récemment. Face à cette menace grandissante, l'Union cycliste internationale (UCI) a d'ores et déjà pris des dispositions. « La saison sur route qui aurait dû se terminer le 19 octobre, est prolongée jusqu'au 31 octobre. Cette extension offre une marge supplémentaire dans la perspective d'autres reports d'épreuves cette année », précise-t-on d'ailleurs du côté de la fédération internationale. Pour l'heure, le Belge Philippe Gilbert reste donc à ce jour le dernier vainqueur de l'enfer du Nord.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.