Qhubeka-NextHash : Des doutes quant à l'avenir de l'équipe

Qhubeka-NextHash : Des doutes quant à l'avenir de l'équipe©Media365

Mathieu WARNIER, Media365, publié le jeudi 30 septembre 2021 à 18h15

Selon les informations de Cyclingnews, les dirigeants de l'équipe Qhubeka-NextHash ont demandé à leurs coureurs de trouver un point de chute pour la saison 2022 face aux difficultés financières qu'elle traverse.

C'est comme un recommencement pour l'équipe Qhubeka-NextHash. A l'issue de la saison 2020, avec le retrait de son ancien partenaire principal, la formation sud-africaine était en grande difficulté pour assurer son avenir au sein de l'élite du cyclisme mondial. Avec le soutien de l'équipementier suisse Assos, la formation fondée en 1997 et membre de l'UCI World Tour depuis 2016 a pu maintenir ses activités en 2021. Mais l'incertitude est très grande pour 2022 et au-delà. En effet, selon les informations de la publication spécialisée Cyclingnews, les dirigeants ont demandé à leur coureurs de chercher une place dans d'autres équipes en vue de la saison prochaine, sachant que la date limite pour exprimer les intentions des coureurs et des équipes concernant les prolongations de contrat. Ceci intervient alors que la société britannique spécialisée dans la cryptomonnaie NextHash, arrivée comme partenaire principal juste avant le Tour de France, aurait des difficultés à honorer ses engagements financiers.

L'équipe espère poursuivre ses activités

Dans un communiqué transmis à Cyclingnews, l'équipe Qhubeka-NextHash assure être « totalement engagée » et « travailler dur » quant à la sécurisation de ses activités à l'avenir. « Comme l'exigent l'UCI et le CPA, nous avons informé l'équipe de notre position actuelle, qui leur permet désormais de se mettre à la rechercher d'opportunités ailleurs s'ils le souhaitent », ajoute la formation sud-africaine, qui sera au départ de Paris-Roubaix ce week-end avant de terminer sa saison avec les courses prévues en Italie jusqu'au Tour de Lombardie. Partenaire principal jusqu'en juin dernier, la marque suisse Assos a confié via un porte-parole qu'elle est « fière de soutenir l'équipe et l'association Qhubeka » et assure avoir « rempli (ses) engagements envers le programme et bien plus encore » tout en espérant que « l'équipe pourra continuer en 2022 et au-delà ». Toujours selon Cyclingnews, les dirigeants de l'équipe Qhubeka-NextHash auraient pris contact avec la société canadienne Premier Tech en vue d'un partenariat, mais cette dernière devrait rejoindre BikeExchange après la fin de son association avec Astana.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.