Mondiaux sur piste : L'équipe de France voudra briller devant son public lors des Mondiaux 2022

Mondiaux sur piste : L'équipe de France voudra briller devant son public lors des Mondiaux 2022©Panoramic, Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, Media365, publié le mercredi 12 octobre 2022 à 22h07

Le Vélodrome National de Saint-Quentin-en-Yvelines va vibrer cette semaine à l'occasion des Mondiaux 2022 de cyclisme sur piste. Tour d'horizon des chances françaises.



Un an après Roubaix, Saint-Quentin-en-Yvelines est le centre du monde du cyclisme sur piste. Dans le Vélodrome National, qui accueillera les épreuves de la discipline dans le cadre des Jeux Olympiques de Paris 2024, l'équipe de France aura à cœur de confirmer les bons résultats vus lors des derniers championnats d'Europe organisés cet été à Munich. Alors que les formations tricolores de vitesse par équipes n'ont pas été en mesure de débloquer le compteur des Bleus ce mercredi en ouverture de ces 112emes Mondiaux sur piste, le keirin masculin verra le tenant du titre européen Sébastien Vigier tenter de confirmer devant son public. Rayan Helal et Melvin Landerneau, en bronze sur la piste munichoise, auront également leur carte à jouer. Toutefois, après avoir brillé par leur absence sur les épreuves individuelles en Bavière, les Néerlandais Jeffrey Hoogland et Harrie Lavreysen voudront confirmer leur domination sur la discipline, eux qui ont fait le doublé dans le Nord l'an passé.

Gros voudra confirmer

L'équipe de France féminine de vitesse pourra compter sur Mathilde Gros, qui monte en puissance sur le chemin menant à Paris 2024. Cette dernière, qui a manqué le titre européen cet été face à Emma Hinze, voudra démontrer ses capacités devant son public mais également prendre ses marques sur la piste du Vélodrome National. La native de Sainte-Catherine sera accompagnée par Marie Divine Kouamé, talent prometteur de la piste française. Après la vitesse individuelle en début de programme, ce duo sera également concerné par le keirin, disputé lors de la toute dernière journée de ces Mondiaux. L'équipe de France misera également beaucoup lors des épreuves d'endurance, qui ont rapporté nombre de médailles cet été à Munich. Pour cela, les Bleus compteront sur Donavan Grondin. Tenant du titre mondial sur le scratch et sacré cette année champion d'Europe sur l'omnium et l'Américaine avec Thomas Boudat, le Réunionnais aura à cœur de rester sur la même dynamique à Saint-Quentin-en-Yvelines.

Thomas aura un coup à jouer

Membre de l'équipe de France championne d'Europe de poursuite par équipes, Benjamin Thomas aura également un titre mondial à défendre devant son public. En effet, sacré sur la course aux points à Roubaix, le natif de Lavaur a également remporté le maillot de champion d'Europe à Munich et s'avancera en favori de l'épreuve, programmée ce vendredi. L'équipe de France féminine, quant à elle, voudra poursuivre sa construction après les résultats plus qu'encourageants vus en Allemagne. Clara Copponi et Victoire Berteau, médaillées de bronze sur la poursuite par équipes aux championnats d'Europe, en seront les têtes d'affiches. Pour Clara Copponi, vice-championne du monde de l'Américaine avec Marie Le Net, qui n'a pas été sélectionnée, puis vice-championne d'Europe avec Marion Borras, l'envie de monter d'une marche sur le podium sera présente. Victoire Berteau, quant à elle, tentera de confirmer que sa médaille de bronze sur la course aux points à Munich n'était pas un accident mais une promesse pour l'avenir.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.